FERMETURE DU FORUM :www

Partagez | 
 
 Rencontre avec eux [Pv. Masael]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


MessageSujet: Rencontre avec eux [Pv. Masael]   Sam 7 Avr - 13:34

    Une inspiration, un frisson. Cela faisait un moment que l'infirmier n'avait pas humé cette odeur désagréable. Et oui, il était aux portes du quartier dit des pauvres. En réalité, il y avait peu de différences sociales dans cette prison. Tout est question de magouille. Alors que l'albinos traversait une ruelle sombre, étroite et humide, un sourire passa sur ses lèvres. Malgré cet état de salubrité, il aimait. Au moins, c'est vivant, il y a du peuple. Certes, la plupart n'était pas en forme... Mais ici, soigner, ça n'existait pas. Pas l'ombre d'un médicament, ni d'instruments pour les soins. Il ne vaut mieux pas être infecté. C'est avec précaution qu'il déambulait donc. Les mains gantées dans ses poches, il avait l'air de se balader, perdu dans ses pensées. Jusqu'à ce qu'il tombe sur l'entrée du marché. Intéressant, pourquoi ne pas y faire un petit tour. C'est ici qu'il trouvait des semblant d'instrument pour soigner les Rafleurs. Un couteau fin lui servait de bistouri et des tiges de métal bien taillées d'aiguilles pour suturer.

    Rapidement, il fut emporter dans une vague de prisonniers. Il suivait le sens du mouvement, ses prunelles rouges parcourant les étalages. Mais rapidement, son regard se posa sur une petite fille, allongé sur le sol, dans un coin de stand. Fronçant les sourcils, il s'approcha d'elle. Son teint grisâtre le fit grimacer. Jesper se pencha alors pour prendre sa main, elle était glacée. D'abord, un frisson traversa sa colonne vertébrale puis la colère l'envahit quand il ne trouva aucun pouls radial. Il se releva, les poings serrés à faire blanchir ses extrémités. C'est ainsi qu'il sortit le plus rapidement de cet endroit pour s'isoler et souffler. Le Danois s'adossa à un mur et ferma les yeux quelques secondes. Il ne supportait pas ça... Il n'arrivait pas à s'y faire.

    C'est alors qu'une odeur le sortit de sa rêverie ou plutôt, de son cauchemar. Ce parfum, il le connaissait très bien. Ses paupières se levèrent. Après un balayage de quelques secondes, il la vit. Un rayon de soleil dans sa journée ? Peut être pas mais en tout cas, son cœur se réchauffait. Cette jeune fille, il l'aimait bien. Et puis, la voir comme ça, c'était rassurant, elle était en forme, a priori. Rapidement, il se redressa puis entra dans la foule avec comme objectif de la rejoindre. Après plusieurs minutes, à coups d'épaules, il se fraya un chemin jusqu'à elle. Puis sans qu'elle ne se doute qu'il soit là ou alors, elle le fuyait, il lui dit dans son dos.

    - Je ne m'attendais pas à te trouver ici... En mission ?

    Jesper imaginait Masael, stressé. C'est une jeune fille qui n'aime pas être seule et là, au milieu de cette foule... Cela ne devait pas être facile. Si Hurle était à l'origine de sa présence ici... L'infirmier le trouverait encore plus débile qu'il ne le pense déjà. Lui même, allait-il perdre son humanité au fil des années ? Cette pensée lui fait peur...
Revenir en haut Aller en bas
Rafleur
avatar

MESSAGES : : 64
STATUT : : En couple avec sa main.

MessageSujet: Re: Rencontre avec eux [Pv. Masael]   Sam 7 Avr - 18:59

« Idiote ! Mais que tu es lente ! Bouge ton cul feignasse ! Regarde-moi ça, t’es toute molle. Tu crois que c’est comme ça que tu iras rapidement au marché ? Ralala, mais qui m’a foutue une larve pareil. Mon dieu. »Masael leva les yeux aux ciels et tout en soupirant passa sa main dans ses cheveux pour les coiffés d’un geste lent. « La ferme Six, tu me donnes mal au crâne là. » Elle esquissa un léger sourire et tout en le voyant partir, elle ferma la porte de chez elle, se mettant en route pour le marcher. Un lieu gigantesque, remplie à chaque moment de la soirée de diverses personnes. Masael était tout de-même bien fournis niveau richesse, comparé à toutes ses personnes. Certaine était obligé de voler les passants, tandis que d’autre aide les plus démunies. Et il y a les gens comme elle. Bien munis, mais qui n’ose pas donner aux autres de peurs de croulés sous les demandes. « Tu sais, parfois c’est bien de faire partager les autres. Non ? Leikshey ne t’a pas appris ça ? » La jeune demoiselle baissa les yeux, et grogna. « Je pense pas t’avoir donné la permission de prononcer son nom, sept. Mais, tu as tors. Si j’en donne à lui, le voisin en voudra de-même. Et ainsi de suite. Jusqu’à que je croule sous les demandes de tout le monde. Je ne suis pas un portefeuille Sept. Juste une demoiselle qui essaye de survivre dans ce monde de violence. Tu n’es pas d’accord avec moi ? » Après quelques minutes de marche rapide, elle se trouva dans une ruelle sombre et étroite. Si étroite, que passer à deux en serait impossible. Devant elle, se trouvait une grande rue. Ou se bousculaient femmes, enfants et hommes. Elle tremblait, tant que ses genoux claquetèrent entre eux. « Soit forte. » Un sourire se dessina sur son visage, et d’un pas certain elle se faufila dans la foule.

Elle avait peur. Ses gens, elle ne les connaissait pas. Elle se retrouvait seule, entouré d’inconnue. La pire chose qu’elle pouvait imaginer. Seule. Abandonner. « Si tu n’y arrive pas, non pouvons y aller. » La jeune rafleur pris une grande inspiration, et secoua négativement la tête. « Non. Ça ira. Si j’arrive à passer ce cap, tout ira bien. Non ? » Vaincre sa peur était son objectif. Après ça, rien ne lui ferais peur. Rien du tout. Alors qu’elle continuait à avancer, malgré les coups que lui infligeaient les passants, son cœur se ressaierait peu à peu. Son souffle s’accélérait et ses yeux ne savaient plus où donner de la tête. « Tu es faible. Tu ne tiendras pas cinq minutes de plus. » Masael continua à avancer, sa main droite se porta à l’emplacement de son cœur. Et serra fermement le tissu de sa chemise blanchâtre. « Lâche pas… Pas maintenant… » Alors que les genoux de la jeune femme commencèrent à lâcher prise tout doucement. Une voix familière se fit entendre, laissant un long frisson parcourir le corps de Masael. « Je ne m'attendais pas à te trouver ici... En mission ? » La jeune demoiselle esquissa un large sourire et se tourna en direction de la source de cette phrase. Jesper. Qui d’autre que lui, aurait su apaiser tout ce vacarme en elle ? Masael se jeta dans ses bras, se blottissant contre lui. Serrant fortement son emprise, ses bras contre son corps. « Jesper… » Elle leva les yeux vers lui. « On ne m’envoie jamais en mission ici. C’est Six qui m’a demandé de venir ici. » Masael baissa la tête, grognant. « Il a pensé que j’y arriverais seule… J’ai encore échouée. »

Elle glissa sa main contre la sienne, liant ses doigts entre les siens. « Et toi, que fais-tu ici ? Je n’ai pas pour habitude de te croiser dans de tels lieux. » Ses tremblements avaient pris fin. Son cœur était reposé, et avait cessé de battre la chamade. Masael était rassuré. Sa présence. Sa simple présence suffisait à l’apaiser. « Heureusement qu’il est arrivé à temps. Les passants t’auraient certainement écrasé. Comme ils le font avec les nuisibles. Les insectes » La jeune demoiselle roula des yeux et sortie involontairement. « La ferme Six. Tu m’aggaces. » Elle n’avait pas peur de parler à Six en la compagnie de Jesper. Il était au courant pour sa maladie, et malgré ça. Il rester avec elle. Ne la juger pas sur ce qui, la ronge un peu plus tous les jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


MessageSujet: Re: Rencontre avec eux [Pv. Masael]   Sam 7 Avr - 22:46

    Le jeune ne saurait pas définir la relation qu'il entretient avec Masael. C'était assez abstrait pour lui. On pourrait dire que c'est une relation soignant-soigné mais aussi, une relation amicale voir fraternelle. Jesper ne pensait qu'à la protéger dans ses moment de décompensation. Dans l'autre dimension, la leur, elle pourrait être soulagé par certains médicaments et une thérapie. Mais ici, c'est si difficile. Pour compenser, l'infirmier voulait l'aider et avec le temps, il s'était très attaché à elle. La protéger de quoi ? Non pas des tueurs qui traînent. Parmi les Rafleurs, elle ne risquait rien. Son ennemi était bien plus vil et dangereux. Masael est sa propre ennemie. Une maladie difficile à comprendre et a accepter. Mais tellement dévastatrice.

    Lorsqu'il lui avait parlé, la petite brune se jeta littéralement dans ses bras. Une vague d'angoisse se libéra de son corps. Tellement oppressante qu'il la sentit passé. Sans dire un mot de plus, Jesper comprit qu'elle avait besoin de lui et d'être contenue. Ses bras l'enlacèrent et la serrèrent. La demoiselle lui sourit et lui expliqua sa venue ici. C'était donc Six, une de ses personnalités qui le lui avait demandé. Pour le Danois, Six était le plus dangereux pour Masael. Son but était de pousser à bout la brune pour qu'elle se fasse du mal. Jesper ne trouva pas mieux que de pousser un soupir.

    - Masael... Six te demande ça mais il ne pense pas une seconde que tu vas tenir... Il va finir par te faire du mal. Et je n'en ai pas envie.

    L'infirmier prit sa main sans broncher et alors qu'ils reprenaient leur route, il lui caressa le dos de la main avec son pouce. Imaginer un peu, être sans cesse en conflit dans ses pensées. Être constamment parasité par des interventions de diverses personnes. Elle n'est jamais seule dans sa tête. Pour la soulager, c'est d'être avec d'autres personnes, parler, discuter... Ainsi, rien ne peut l'envahir. Mais quand la solitude prend place, c'est l'angoisse et la dispersion. Jesper en avait des crampes à l'estomac, en imaginant son calvaire. Son regard vermillon se posa sur Masael, elle semblait détendue.

    - Oh, je traînais... Je passe souvent par le marché pour trouver du matériel. Quelques fois, il y a des choses intéressante.

    Il ne pu retenir un sourire quand elle demanda à Six de se taire. On dirait qu'elle s'adresse à lui. Jesper se pencha vers son oreille pour lui parler dans le bruit ambiant.

    - J'aime bien quand tu te rebelles contre lui, c'est ce qu'il mérite. Il ne faut pas que tu hésites à le faire plus souvent...

    Après quelques minutes de marche, il remarqua un stand avec de drôles d'objets sur l'étalage. Le jeune homme tira alors son amie par la main et la guida sur le côté. Ses yeux se posèrent sur un objet en particulier. C'était une pince, ressemblant vraiment une pince Kocher. Un sourire nostalgique s'installa sur le visage de l'infirmier qui s'empressa d'acquérir le bout de métal. Suite à l'échange, il enfouit son achat dans sa besace et se concentra de nouveau sur son amie.

    - Tu n'imagines même pas à quel point, cela va être utile pour le groupe... Je suis vraiment content d'avoir trouvé ça.

    Il finirent par atteindre les stands de nourriture. Par contre, les prix étaient exorbitants. Pas étonnant, vu la famine qui sévit dans le coin et surtout dans ce quartier. Les odeurs flottaient autour d'eux et malgré une bonne volonté, la faim naissait. En pensant à la nourriture, son regard passa sur le corps de Masael. Elle semblait un peu trop mince au yeux de Jesper.

    - Tu n'as pas manger depuis quand ? Quelque chose te fait envie ?
Revenir en haut Aller en bas
Rafleur
avatar

MESSAGES : : 64
STATUT : : En couple avec sa main.

MessageSujet: Re: Rencontre avec eux [Pv. Masael]   Ven 13 Avr - 21:08

La présence de Jesper rassurée énormément Masael, qui détestait se trouver dans des endroits aussi remplie que celui-ci, de personnes aussi étranges les unes que les autres. Mais surtout, en étant seule. A vrai dire, elle ne savait plus vraiment pourquoi elle était là, et surtout dans quel but. Encore un tour de Six, à tous les coups. C’est toujours de sa faute de toute façon. Et puis, il faut toujours un coupable. Ayant le bras long, une accusation de plus ne lui ferait rien du tout. Jesper comprenait parfaitement Masael. Elle et sa maladie. Il savait quoi lui dire dans quelles circonstances. Surtout pour la soutenir, lorsque Six la rabaisser encore et encore. « Masael... Six te demande ça mais il ne pense pas une seconde que tu vas tenir... Il va finir par te faire du mal. Et je n'en ai pas envie. » Vous voyez, il sait la rassurée à merveille. Comme un grand frère le ferait. On peut dire qu’il est en quelques sortes le protecteur qu’elle n’a jamais eu, et qu’elle rêvait à tout prix d’avoir à ses côtés. Comme un ange gardien. On va dire, qu’il est l’une des rares personnes à ne pas avoir peur de Masael et de sa maladie aussi dévastatrice soit-elle. Et c’est pour ça qu’elle n’a en aucun peur de parler à Six et les autres devant lui. Parfois, il l’aide même à leur répondre. A trouver les mots justes pour répondre aux attaques incessantes de Six. « Oh, je traînais... Je passe souvent par le marché pour trouver du matériel. Quelques fois, il y a des choses intéressantes. » Jesper n’a pas non plus peur du contact physique avec elle. Rare sont les personnes n’ayant pas peur de lui tenir la main. Après tout, on ne sait jamais. Elle pourrait cacher une dague sous ses vêtements, c’est bien connue les malades mentaux adore agressés les autres personnes. Oui. Masael le suivit alors là où il allait. Peu importe où il la portait, l’important était de ne plus être seule, parmi cette foule. Ils s’arrêtèrent devant un stand d’objets. Un objet en particulier semblait intéresser Jesper. Une pince ? Ce n’est pas vraiment les rayons favoris de Masael. Son domaine à elle, c’est l’argent. Les dépenses, et les récoltes financières qui la fascinent. Pour cela qu’elle tient le poste de trésorière. « Tu n'imagines même pas à quel point, cela va être utile pour le groupe... Je suis vraiment content d'avoir trouvé ça. » Si Jesper dit que c’est utile au groupe, alors ça l’est ! Masael a pour Jesper une confiance démesurée. Elle lui confirait presque sa vie. « Tu n'as pas mangé depuis quand ? Quelque chose te fait envie ? » Il lui avait posé tellement de question en même temps, qu’elle avait réussie à oublier les gargouillements de son ventre. Il était vrai que la jeune femme avait un corps chétif, maigre.

Masael arqua un sourcil, et pris son souffle. « Concernant Six, c’est compliqué de lui tenir tête, il a de très bons arguments tu sais. Il s’est convaincre les personnes de faire ce qu’il veut. Et à chaque fois, il réussit à se jouer de moi, cet abruti. » Un sourire se dessina sur son visage, ramenant plusieurs mèches de cheveux en arrière, dévoilant les prunelles mauve de ses yeux. « Ensuite, Six dis que je suis trop grosse. Il dit même parfois que je ressemble aux thons de la rivière. Alors, il m’a mise au régime. Il dit que j’y arrive bien, j’ai perdue pas mal de kilos grâce à lui. Il dit que comme ça, personnes ne pourra rien me refusé. Car tout le monde tombera sous mon char… » Un gargouillement vint couper la fin de sa phrase, posant ses mains sur son ventre. « Mais, je crois qu’une petite pause ne ferait de mal à personne. J’ai vraiment faim… » Elle ferma les yeux un instant, comme si elle venait de décevoir quelqu’un. « La grosse, va encore devenir comme les gros poissons de la rivière ! » Masael grogna et secoua la tête, regardant Jesper. « Tu vois ! Il continue de dire que si je mange maintenant je vais devenir aussi grosse que les gros poissons des rivières. Mais… » La jeune rafleur détourna le regard, soupirant. « J’ai vraiment faim… Je t’invite ! Je ne connais pas trop les environs. Emmène nous jusqu’au premier stand de bouffe, et je t’offre ce que tu veux ! Je te dois bien ça, après tout, Jesper ! » Le sourire qu’elle avait sur le visage était joyeux, heureux. Remplis de bonheur. Voilà ce que sa présence lui apportait. Du bonheur. Et de la joie. Si seulement, elle pouvait te rendre tous ce que tu lui donnes. Sans forcément le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


MessageSujet: Re: Rencontre avec eux [Pv. Masael]   Mar 17 Avr - 12:09

    - Je ne connais pas très bien Numéro Six mais si tu lui tiens tête, je pense qu'il va perdre sa confiance et donc, être moins convainquant...

    En réalité, Jesper ne savait pas comment lui faire comprendre. Mais ce dont il était sûr, c'est qu'elle ne comprendrait jamais. C'est paradoxal mais pour lui, qui ne tente rien, n'a rien. De plus, il avait commis une grosse erreur. Il s'était attaché à la petite Masael. C'est très mauvais. Car malgré toute sa bonne volonté, il ne pourrait la sortir de sa maladie. Cependant, elle lui rendait très bien. La voir sourire, apaisée et contente en sa présence, c'est tout ce qu'il demandait. S'il avait le pouvoir de chasser ses démons, même quelques minutes, c'était une grande récompense.

    Un sourire apparut sur le visage de l'infirmier quand elle lui dit que Six la trouvait grosse. Personne ne pouvait penser ça d'elle. Masael était toute menu, voir chétive. Décidément, ce Six se mêle de tout. Le cas de la demoiselle était particulier. Jesper aimait pensé que s'il était dans leur monde, elle aurait pu être stabilisé. Généralement, les patients atteint de schizophrénie sont complètement adhérent aux délires. Alors que Masael, elle critique très facilement ces voix. Dans le milieu, on dit qu'en patient qui critique son délire est sur la voie de guérison. Si un jour, le jeune homme sort d'ici, il l'emmène avec elle. Peu importe ce qu'elle pense. Elle ne mérite pas tout ça. S'arrêtant un instant, Jesper se baissa à la hauteur de son amie et posa sa main sur sa joue, la regardant dans les yeux.

    - Crois moi Masael. Il suffit de croiser ton regard pour être sous ton charme. Et ce n'est pas deux ou trois kilos qui te feront du mal. Médicalement parlant !

    Finalement, elle avoua avoir un petit creux mais son l'entité qui habité son esprit intervient de nouveau, la parasitant. Comme une petite fille, elle vint rapporter à Jesper ce que lui avait dit Six. Mais sans qu'il n'est à intervenir, elle enchaîna en lui proposant une invitation. Le jeune homme était vraiment content de partager un moment avec elle. Si seulement, il pouvait être plus présent pour Masael. Peut être qu'elle serait mieux. Il finit par soupirer.

    - Dis lui que si tu ne manges pas assez, tu n'auras plus la force de faire ce qu'il te demande. Ça devrait le faire réfléchir un peu.

    Le Danois connaissait bien le marché, il venait souvent soigner des gens bénévolement. Et il se rappelait très bien d'un stand où il avait déjeuné un jour, c'était plutôt bon, pour cette dimension. Après quelques minutes de marche, il tira doucement Masael vers le côté gauche, pour se rendre au stand. Arrivant devant, une odeur appétissante s'y dégageait. On pouvait voir des poissons frire sur une grille. Ils n'étaient pas immense mais il y avait de quoi contenter un estomac. Comme pour taquiner, il donna un léger coup d'épaule à son amie.

    - Tu trouves que tu ressemble à ça ? Il sourit puis reprit son sérieux. Ça te dit ? Où tu préfères manger autre chose ?

    Voyant la tête de Masael, il sourit et lui ébouriffa les cheveux, attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Rafleur
avatar

MESSAGES : : 64
STATUT : : En couple avec sa main.

MessageSujet: Re: Rencontre avec eux [Pv. Masael]   Lun 7 Mai - 0:00

La compagnie de Jesper à ses côtés avait calmés les battements affolés de son pauvre petit cœur. Et ce, malgré la présence involontaire de Six. A toujours fourré son nez dans les endroits, et les discutions qui ne le concerne pas forcément. Ou du moins, pas directement. Elle avait essayé un bon nombre de fois de s’en débarrasser. Mais comme on dit si bien ; « chassez le naturel, il reviendra toujours au gallot. » « Je ne connais pas très bien Numéro Six mais si tu lui tiens tête, je pense qu'il va perdre sa confiance et donc, être moins convainquant... » Un sourire se dessina sur le visage de la jeune femme. Il l’aider depuis le début, à vaincre l’emprise qu’avait Six sur elle. Ce n’était pas le genre d’emprise qui vous permettrait de vous en sortir dans une situation particulièrement difficile. Mais d’une certaine manière, elle y était attachée. Et ne voudrais pour un rien au monde se séparer de cette peste.

La demoiselle resta près de son compagnon de groupe, le voyant s’abaisser à sa hauteur. Le regard plongé dans le sien, un fin et discret sourire aux lèvres. « Crois-moi Masael. Il suffit de croiser ton regard pour être sous ton charme. Et ce n'est pas deux ou trois kilos qui te feront du mal. Médicalement parlant ! » La rafleur haussa la tête, et lâcha un léger ricanement. Ce n’était pas tous les jours qu’elle avait droit à d’aussi gentil, et rassurant compliment. Et ce n’est certainement pas Six qui les lui aurait donnés. Au contraire. Il serait plutôt le premier à lui faire toucher le fond, à cette pauvre gamine. « Tu es gentil, Jesper … Trop gentil surement. »

Tout en gardant ses mains sur son ventre, qui continuer de réclamer faim. Par des gargouillements loin d’être discret. Elle ne lâcha pas Jesper des yeux. Ces derniers pétillants devant lui. « Dis-lui que si tu ne manges pas assez, tu n'auras plus la force de faire ce qu'il te demande. Ça devrait le faire réfléchir un peu. »

Elle continua de suivre le médecin, toujours en prêtant attention aux gens qui les regarder avec insistance. Massael regarda à plusieurs reprises ses vêtements. Comme si, c’était eux. La source de tous ces regards. Pourtant, ce n’est pas la robe qu’elle porter ce jour-là. Qui aurait pu attirer autant de regard. Serais-ce parce qu’elle serait en compagnie du rafleur, aucune idée. Elle reprit rapidement ses esprits, une fois le coup d’épaule de Jesper reçue. « Tu trouves que tu ressembles à ça ? » Massael explosa de rire, se tordant dans tous les sens. Son rire perçant attirant d’avantage le regard des yeux vers elle. « Je ne suis peut-être pas la plus jolie, mais tout de même. Je crois que Six a quelques soucis au niveau de sa vue ! » Elle esquissa un large sourire à Jesper. « Ça te dit ? Où tu préfères manger autre chose ? » La jeune rafleur, hocha la tête. Tenant fermement le tissu du vêtement de Jesper entre ses fins doigts. Les joues rosées. [color=#DC143C]« Je ne suis pas difficile tu sais ! C’est par-fait. »[/colo] Elle se mit sur la pointe des pieds, allant embrasser la joue de son ami.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


MessageSujet: Re: Rencontre avec eux [Pv. Masael]   Ven 25 Mai - 20:56

    Masael était tellement attachante. Est-ce sa personnalité ? Ou bien ce côté fragile et cette maladie qui la rend ainsi aux yeux de Jesper. Il ne saurait le dire… Puisque ça doit être un mélange des deux. Les deux amis avançaient dans la foule. Les regards étaient croisés en un point. Masael. Pourtant, en apparence, c’était une jeune fille comme les autres. Plutôt mignonne, bien habillée, on ne pouvait rien lui reprocher. Jesper se demande comment elle réagit, ce qu’elle pense de tout ça. Ce n’est pas facile d’être différent… De subir le regard des autres. S’ils savaient, tous.

    - Ce n’est pas de la gentillesse, je suis juste sincère…

    Le plus étonnant, c’est de voir Masael, encore vivante. Comment une fille comme elle peut survivre dans ce monde. Physiquement, elle ne vaut rien… Par contre, elle est loin d’être bête. C’est aussi pour cela que l’infirmier aime être avec elle. Ça change de la bande d’abrutis qui se trouve au Carrousel. C’est sûrement Hurle qui la protège avec sa clique. Puis ils finirent par trouver un stand pas trop mal. Son amie rit de bon cœur, ce qui réchauffa le sien. Il vaut mieux la voir ainsi que dans un état d’angoisse. Elle finit par lui avoué que le poisson contenterait son appétit. Le Danois sourit puis donna quelques pièces au marchant en échange de deux bons gros poissons qu’il fit griller sur un feu de bois. Il ne put retenir un sourire en sentant ses lèvres sur sa joue.

    - J’espère que tu en auras assez… Vu comme ton estomac réclame. Je te donnerai un peu de ma part sinon.

    Le ventre de Masael était en train de rugir, littéralement. Jesper trouvait ça amusant. Si elle savait, le bien fou qu’elle lui fait. C’était un vrai bol d’air d’être en sa compagnie. Loin de ses soucis. Peu de temps après, le marchand leur donna leur poisson dans un paquet. Le jeune homme emmena alors son amie un peu à l’ouest, à l’abri de la foule. Il s’assit sur un banc en mauvais état et invita son amie à en faire de même avant de lui tendre son repas. C’était un peu chaud mais supportable. Alors qu’ils commençaient à déguster leurs animaux, il relança la conversation.

    - Ça va au Carrousel ? Tu n’as pas de soucis ?

    Au fond, il sait peu de chose sur ses activités de tous les jours. A part qu’elle s’occupe de la fortune du groupe et qu’elle possède un bureau près du chef. Fait-elle que ça ? Quelles sont ses occupations ? Voit-elle du monde ou les Rafleurs ont-ils la même réaction que les passants ? L’infirmier ne pouvait pas lui poser les questions comme ça. Avalant une bouchée, il sourit en ajoutant une phrase.

    - Masael, tu es ici depuis un moment… Tu as déjà vu beaucoup d’endroit à Gefangnis ? Ou bien, tu n’es pas trop parti à l’aventure ?

    Le Danois ne cherchait pas vraiment à soutirer des informations à son amie. Il s’intéresse à elle et se demande comment elle vit ici… Comment elle tient.
Revenir en haut Aller en bas
Rafleur
avatar

MESSAGES : : 64
STATUT : : En couple avec sa main.

MessageSujet: Re: Rencontre avec eux [Pv. Masael]   Lun 4 Juin - 17:11

Massael avait fini par se faire à l’idée de sa différence, elle s’était habituée aux regards que les gens avaient quand ils la regardaient. Elle s’était aussi habitué au fait qu’elle ne serait jamais la bienvenue dans certain endroit. Les gens sont stupides. Et craintif de la différence. Malheureusement, elle ne pouvait en aucun cas leur en vouloir. C’est normal d’avoir peur de quelqu’un qui parle seul, non ? C’est normal d’avoir peur de quelqu’un qui discute avec quelqu’un, qui veut tout anéantir sur son passage. Je crois que les gens ont simplement peur qu’elle soit comme eux. Qu’elle pense, qu’elle parle comme eux. Ils sont fous. C’est la normalité qui est étrange, et non l’inverse. Jesper savait lui parler. Et, pour ça. Massael ferait exactement tout pour lui. Il était l’une des rares personnes à avoir des discutions basiques avec la jeune rafleuse. Sans jamais la rabaisser, ou jeter une pierre. Au contraire ! Il était pour elle comme un grand-frère, ou mieux un confident. Il sait trouver les mots pour la rassuré, et apaisé n’importe quelles peurs qu’elle pouvait éprouvés. C’est pour ça. Que Massael ferait n’importe quoi pour lui. Vraiment. N’importe quoi. « Ce n’est pas de la gentillesse, je suis juste sincère… » Il était vraiment gentil avec elle. Non pas par nécessité parce qu’elle n’avait pas grand-chose à lui apporter. Mais, naturellement. « Merci Jesper. Merci encore… »

Elle était en face de Jesper. Se délectant rapidement de la nourriture qu’il lui avait gentiment offerte. « J’espère que tu en auras assez… Vu comme ton estomac réclame. Je te donnerai un peu de ma part sinon. » Un ricanement se fit entendre, entre deux boucher de ce succulent poisson. Massael leva alors les yeux vers lui, un sourire blesser sur les lèvres. Pourquoi n’étaient-ils tous pas lui, avec elle ? C’est vrai. Massael n’est pas vraiment la fille qui viendrait vous briser en deux, à cause d’un regard de travers. Elle est juste malade. Et. Elle a encore bien du mal à se dire que cette vie-là, ne changera jamais. La demoiselle posa les mains sur son ventre qui continuait de faire parler de lui. « Tu sais. J’ai réussie à passer des semaines sans manger. Ce repas-là me suffit amplement ! » Elle ne se rendait certainement pas compte de ce qu’elle disait, mais en tout cas. Elle était réellement heureuse de ce trouvé en tête à tête avec lui. Autour de ce repas.

Tout en continuant de manger, elle leva une fois de plus son regard vers Jesper. « Ça va au Carrousel ? Tu n’as pas de soucis ? » Elle faillit s’étouffer. Mais repris son souffle. Elle soupira. Le Carrousel. Quelle longue histoire. Sans certaines personnes de bon cœur, elle sera certainement morte à l’heure qu’il est. L’humain, ou les êtres en métal sont des personnes viles et cruelles. Sans aucuns scrupules. Plusieurs fois, Massael était rentré chez elle. Ensanglanté, les yeux gonflés par les pleurs. Les remarques, aussi banales soient-elles arrive atteignent rapidement la jeune fille. Susceptible, et naïve. Tel est son crédo. « Et bien. Ces temps-ci. Ça peut aller. J’essaye de me faire petite, et puis bon. Une fois le nez dans le travail, je fais rarement attention aux autres. Et, c’est mieux comme ça. J’ai quelques pseudos amis parmi les rafleurs. Je ne sais pas s’ils ont juste pitiés de moi. Ou s’ils m’apprécient réellement. » Elle reprit sa respiration, lâchant un soupire. « Masael, tu es ici depuis un moment… Tu as déjà vu beaucoup d’endroit à Gefangnis ? Ou bien, tu n’es pas trop parti à l’aventure ? » Un sourire vint se poser sur le visage de la jeune fille. « Si tu savais Jesper ! J’ai parcourue pas mal d’endroit tout particulièrement dangereux à l’aide de Six. Il pense que si je m’aventure en terre inconnue et périlleuse. Je deviendrais quelqu’un de moins chochotte. Ou morte, ça dépend des endroits. » Elle avait ce petit sourire stupide, qui donnait aux passants l’envie de la gifler. Pour lui faire stopper ces conneries.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Rencontre avec eux [Pv. Masael]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre avec eux [Pv. Masael]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
» Orthographe tu me tues et tu meurs avec moi
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jail World :: QUART CENTRAL :: ➢ Close :: » Quartier pauvre :: » Marché de la Mauvaise Fortune-