AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DU FORUM :www

Partagez | 
 
 Viens me flatter et je saurais te récompenser ~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Créature
avatar

MESSAGES : : 56

MessageSujet: Viens me flatter et je saurais te récompenser ~   Mar 24 Avr - 19:05


Viens me flatter et je saurais te récompenser ♥
L’ennui. Voilà une chose que la sirène ne supportait pas. Elle le trouvait embrassant et presque vexant. Oui, elle qui était si fière, ne pouvait envisager l’idée de ne pas savoir comment s’occuper. Cela faisait maintenant bien longtemps qu’elle n’était pas sortie, elle restait au fond de son royaume. Au cœur de l’obscurité et de ce qu’elle préférait : l’eau. Accompagnée e ses chers compagnons, dont elle seule avait le secret en tant que créatrice et maîtresse. Cependant, il lui manquait quelque chose et c’était impression était de plus en plus forte, très dérangeante pour elle.

Abschaum ressentait parfois cette envie puissante de rejoindre la terre ferme, afin de parler avec des humains ou d’autres créatures et ainsi, de satisfaire sa curiosité, tout comme pour pouvoir faire ce qu’elle aimait ^par-dessus tout après son royaume : écouter de la musique. A dire vrai, pour elle chaque lieu avait sa propre musique et tous lui racontaient de nombreuses histoires, mais il n’y avait que les instruments qui atteignaient la perfection qu’elle attendait et c’est, ce qui la poussait le plus vers les autres.

C’était décidé, elle devait sortir, peu importe qui elle rencontrerait, elle sentait qu’en ce jour elle ne pourrait que s’amuser et puis, si tous autant qu’ils étaient se montraient quelconques, elle pourrait aller écouter son musicien favori. Elle savait qu’elle arriverait rapidement là où elle le voulait et ce jour-là, son choix se porta sur la plage de cendres. Dans le fond, c’était certainement un de ses endroits favoris à travers toute la prison, mais elle ne s’y rendait que rarement. Pourtant, se fut ce lieu et aucun autre qui lui vin t à l’esprit. Elle se dit qu’avec un peu de chance, elle y croiserait quelqu’un car enfin, il faisait bon ses derniers jours et peut-être que les subite montées de chaleurs attirerait quelques passants au bord de sa chère mère. Elle se rit même à penser qu’elle se trouverait surement un petit trophée à emmener dans son royaume, il avait toujours des aventuriers assez fous pour trop s’approcher et qui ne méritaient rien d’autre que la punition ultime.

S’occupant encore un instant de ses bébés, comme elle s’amusait bien souvent à les appeler, elle finit par partir pour la plage. Une fois sur place, seule sa bouille à la chevelure de feu vint percer le calme plat de la mer. Pour son plus malheur, il n’y avait personne sur la plage. Elle avait insisté un moment, baladant son regard d’azur sur le sable gris cendre, mais plus elle le faisait et plus elle avait l’impression que la plage demeurerait tristement vide.

Boudeuse, elle se laisse retombée sur le sable. Elle n’était pas encore sortie de l’eau et ainsi, sa queue bien que légèrement dans le liquide, était visible de tous. Comme à son habitude, elle n’y prêta aucune attention. En réalité, si certains de ses congénères préféraient se cacher de la vue des humains, elle faisait partit de ceux qui n’y apportait aucune importance. C’était même pour la sirène, l’un de meilleurs moyens de se divertir. Sous cette apparence elle était belle, attirante, et bien que sous sa forme humaine sa beauté ne changeait pas, il y avait une part de mystère lorsqu’elle était sirène qui en avait déjà attiré plus d’un. Cette idée la fit sourire. Les humains étaient pour la plupart des idiots. Elle avait de nombreuses fois entendu les perdus raconter leur légende et même chez eux, les sirènes existaient mais ils semblaient se tromper à leur sujet. C’était certainement pour cela qu’ils allaient vers elle, oubliant qu’à Gefängnis, le danger était partout.

Toujours déçue par la situation, Abschaum roula pour finir sur le dos. Elle fit sortir sa queue et la regarda les yeux brillants. Elle aimait son corps. Elle aimait sa vie qui était plus que satisfaisante. S’amusant un peu avec l’eau tout autour d’elle, elle finit par laisser retomber ses bras sur sa chevelure qui formait alors un soleil, s’ondulant avec les vaguelettes. Elle se cambra et remarqua alors qu’elle n’était plus seule. Elle se retourna soudainement et se plaçant sur le ventre, elle fit rejoindre ses mains sous son menton, un large sourire affichait sur son visage.
    « Approche petite ! »
Certes, elle n’était pas une enfant, mais Abschaum s’en fichait éperdument, elle était bien plus vieille qui tous les habitants présents dans la prison. De plus, elle se donnait bien des droits.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rêveur
avatar

MESSAGES : : 15

MessageSujet: Re: Viens me flatter et je saurais te récompenser ~   Ven 27 Avr - 16:33




I WANT TO TRAVEL ✖


A peine levée, je m'étais rendue dans le salon pour saluer ma tante qui me tendais avec une extrême gentillesse, bien entendu, son vieux balai pour que j'aille faire le ménage, comme chaque jour de ma pitoyable vie. Avant de partir, elle déposa contre le mur un seau d'eau et une serpillière pour mes futures tâches, voilà comment j'occupais habituellement le reste de ma journée, je devais ranger, nettoyer, faire la cuisine, repasser et plier les affaires. Parfois, lorsqu'il me restait une petite heure de repos, j'allais tranquillement me balader, prendre tout simplement un bain ou lire un de mes livres préférés, j'adore lire, surtout les histoires en lien avec l'irréel, parfois, j'essaye de m'imaginer une autre vie, loin de toute cette galère, de cet ennui permanent, et parfois, j'oublie tout, j'ai vraiment l'impression que tout ce qui se passe actuellement est loin derrière moi et que je peux vivre une vie pleine d'aventures.

Aujourd'hui, j'avais déjà tout décidé, pas question de nettoyer le plancher, j'allais m'éloigner de la maison et m'aventurer dans des endroits qui me sont encore inconnus. Je rentrais dans ma petite chambre, jetant le balai dans le couloir, pour aller enfiler une longue robe rouge, assez simple, et attacher mes cheveux bleus en une queue-de-cheval. Je me regardais un instant devant la glace, posant une main contre ma joue. Je n'ai jamais prêté réellement attention à mon apparence, je me trouve jolie naturellement, mais plus le temps passe, plus je m'aperçois que je n'ai plus le temps de m'inquiéter de ces futilités, la vie chez ma tante n'est pas comme je l'aurais souhaitée, mais de toute façon, maintenant je n'ai plus choix, à part elle, je n'ai personne. Plus de parents, plus de soeur, plus personne auprès de moi, ma tante est la seule à s'occuper de moi, enfin, si on peut appeler cela comme ça, mais au moins, j'ai un toit au-dessus de la tête.

Je pris mon petit sac noir pour y mettre un livre, des pansements, deux pommes, une boîte de cookies et de l'eau. Je rêvais de voyager, de rencontrer des espèces nouvelles pour moi, car ma mère m'a raconté que dans cette prison, il y avait des créatures, alors, tout de suite, cela m'a vraiment intriguée ! Je me demande si, comme le disait Maman, elles étaient toutes dangereuses. Même si chez ma Tante, j'ai le droit de sortir, je ne m'éloigne pas trop, car en fait, je n'ai pas beaucoup de temps, et si je rentre trop tard et qu'elle se rend compte de mon absence, je risquerais le double de corvées. Mais, j'avais vraiment envie de voir autre chose, d'autres paysages, alors je sortis de ma chambre, me dirigeant d'un pas décidé vers la porte d'entrée en prenant les clés au passage puis je tournais, la main frémissante, la poignée. Je sortais, refermant la porte à clé avant de respirer un bon coup.

J'avais dû marcher un bon moment avant d'arriver sur une plage, j'observais la mer, m'agenouillant pour caresser le sable de mes petites mains avant d'apercevoir quelque chose, une chevelure rouge et une queue... De poisson ! Ce n'était surement pas humain ça ! Un mélange entre une femme et un poisson, j'étais sûre d'avoir lu quelque chose dans un livre à ce sujet.. Une sirène ? Oui, c'était surement ça.
D'un coup, elle se retourna, j'eus un petit sursaut en la voyant me sourire.

« Approche petite ! »

Petite ? Je ne suis pas petite ! Et j'ai bien horreur qu'on me dise ça. Mais, cette créature m'intriguait tellement, que je m'approchais, la dévisageant du regard. Je la trouvais vraiment jolie et j'allais le lui faire savoir :

"B-Bonjour... Vous êtes vraiment belle... Vous ne seriez pas... Une sirène, Madame ? "

Je bégayais un peu , légèrement intimidée par cette jolie demoiselle, ne sachant pas comment me comporter avec elle. C'était bien la première fois que je voyais un humain avec une queue de poisson ! J'avais tant de questions à lui poser, tant de choses que je rêvais de savoir, car on ne trouve pas tous dans les livres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Créature
avatar

MESSAGES : : 56

MessageSujet: Re: Viens me flatter et je saurais te récompenser ~   Ven 4 Mai - 16:55


Viens me flatter et je saurais te récompenser ♥
Un rire cristallin s’échappa de la bouche de la créature à la chevelure flamboyante. C’était avant toute chose une moquerie parce qu’elle trouve cette jeune fille que cheveux turquoises, bien ridicule. Sa voix tremblotante, son regard gêné, impressionné. Tout cela était bien amusant pour Abschaum, cependant elle la reconnaissait assez téméraire pour oser lui parler, ce qui était déjà un bon pas en avant.

« Sirène », oui, c’était le nom que les humains ordinaires semblaient lui donner. Elle avait souvent entendu parler de ces légendes des êtres parfaitement éphémères à ses yeux. Ces mythes parlaient de créatures sublimes, mi-femme mi-poisson, avec d’impressionnantes chevelures aux couleurs vives et aux écailles arc-en-ciel. Parfois bienveillantes, on racontait également dans nombreux récits, qu’elles étaient en réalité viles et cruelles, que leur merveilleux chants n’étaient que des pièges afin d’attirer les hommes pour mieux les dévorer. Eux, qui étaient bien souvent déroutés et impressionnés à la vue d’Abschaum. Et puis, finalement, ils n’étaient pas si loin de la vérité dans le fond et c’est ce qui amusait tout particulièrement la créature.

Somme tout, cette journée ne serait peut-être pas aussi mauvaise et ennuyeuse que ce qu’avait imaginé Abschaum. En effet, cette petit bouille, mignonne il fallait l’avouer, allait surement égailler sa journée. En réalité, à première vue, elle n’avait pas pensé qu’elle puisse être intéressante. S’était-elle trompée ? Elle ne pourrait pas le savoir avant d’en avoir appris un peu plus sur son interlocutrice. Il lui arrivait parfois de s’avouer qu’elle avait tort et ce même si c’était rare. Les prochaines minutes seraient seules jugent de cela.

Oui, la sirène avait envie d’en savoir un peu plus sur elle pour le moment, elle n’avait de toute façon, plus rien à perdre en cette journée. Et puis, d’une façon ou d’une autre, elle était susceptible de satisfaire les envies et besoins de la créature.

Abschaum s’éloigna du sable, pour aller vers des eaux plus profondes puis, un sourire large vint éclairer le visage de la sirène , le rendant rayonnant, elle finit par s’adresser à la jeune femme :
    « Oui, sirène c’est le nom que vous pauvres petites choses, semblaient me donner » Son visage s’assombrit alors quelques peu. « Je suis la Gardienne des Eaux de Gefängnis.
    Alors-toi, qui t’approches de mon roayume, tu te dois de te présenter à la maîtresse des lieux. C’est la moindre des choses. »
La politesse était un signe de respect et, elle avait énormément d’importance aux yeux de la créature et ce malgré le fait, qu’elle-même n’avait pas adopté de signes de politesse pour s’adresser aux autres. C’était agaçant. Pour elle, si supérieure à ces êtres sans importances, s’embêterait à agir autrement. Abschaum estimait qu’elle ne leur devait rien bien qu’eux en revanche, devaient comprendre qu’un fossé les séparaient d’elle. La politesse, n’était pas un priorité à leurs égards.

Voyant que le silence c’était un peu trop installer à son goût, parce qu’elle s’était peut-être un peu trop évadée dans ses pensées. Il lui arrivait souvent de se prendre en train de divaguer. Elle soupira et finit par revenir près de la jeune humaine. Elle lui fit un léger signe de la main.
    « Aller, viens. Je ne vais pas te manger. Il ne t’arrivera rien… »
…Non, pas encore, elle n’était pas décidée.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rêveur
avatar

MESSAGES : : 15

MessageSujet: Re: Viens me flatter et je saurais te récompenser ~   Ven 4 Mai - 17:51




COOKIES! ✖


Je pris mon sac contre moi avant de l'ouvrir pour sortir la boîte de cookies et mes pommes. Les cookies. Hm. Quel délice. Oui parce que je ne lis pas que des livres avec de jolies histoires ou remplit d'informations barbantes, je lis aussi des livres de cuisine. Parfois, quand j'ai le temps de me promener un peu en dehors de la maison de ma tante, je trouve de beaux ouvrages égarés par quelques idiots. Perdre un livre, perdre un trésor de connaissances ou de rêveries. C'est un crime d'oser laisser un livre à même le sol. Il pourrait s'abîmer ! Enfin, dans ce cas-ci, ça m'arrange, c'est moi qui récupère les livres. Et un jour, je suis tombée sur un livre de recettes, après l'avoir feuilleté brièvement, j'avais décidé de cuisiner des cookies. Je pense bien les réussir. Voir même très bien. A chaque fois c'est un délice.
La sirène s'approcha de moi alors que je fouillais mon sac, je relevais donc la tête pour ainsi l'observer et écouter ce qu'elle avait à me dire.

« Oui, je serais vraiment très heureuse si tu pouvais l’en offrir. N’aurais-tu pas, par le plus grand des hasards, quelques autres sucreries des perdus. Ces petites choses sont des merveilles et je te serais très reconnaissante, si tu pouvais m’en donner Pandore. »


D'autres sucreries. Hm. J'ai l'habitude de laisser un ou deux bonbons dans mes poches. Au cas où un jour, je serais au bord de la mort, sans avoir rien à manger. Je mis donc mes mains dans mes petites poches après avoir reposé mon sac sur le sol. J'en sortis deux sucettes et trois morceaux de sucre encore emballés.

Ma tante, malgré sa méchanceté, sait que je me donne du mal à faire toutes les corvées, alors elle me ramène toujours pleins de sucreries qui font mon bonheur. Je pris la petite boîte de cookies avant de l'ouvrir pour déposer mes morceaux de sucre et mes sucettes à l'intérieur, vu qu'il restait encore un peu de place.

"Hm. J'ai des sucettes à la framboise et du sucre. Tu connais ? Enfin, le sucre, c'est assez commun mais j'aime beaucoup ce petit goût."

Je lui tendis ma boîte. C'était un beau coffret de fer, peint en rose. En l'ouvrant, une bonne odeur s'en échappa, j'en conclus que mes cookies n'étaient pas encore tout à fait froids. Tant mieux, ils étaient donc encore moelleux. J'espérais que ce maigre présent plairait à la belle jeune femme. Femme parce que, en sortant de l'eau, sa queue avait disparu. Elle a donc une partie humaine plus importante que je ne le pensais. Quelle intrigante créature.

Plus je restais à ses côtés, plus elle m’intéressait. Avec un peu de chance, je pourrais lui poser quelques questions pour pouvoir noter d'autres informations sur son espèce. Je souriais comme une enfant prête à faire une grande découverte.


Dernière édition par Pandore O. Summers le Dim 13 Mai - 12:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Créature
avatar

MESSAGES : : 56

MessageSujet: Re: Viens me flatter et je saurais te récompenser ~   Sam 5 Mai - 10:15


Viens me flatter et je saurais te récompenser ♥
    « Je me nomme Pandore Olvia Summers. Je ne suis pas une Gardienne telle que vous. Je suis une simple humaine. Mais les humains sont des êtres fascinants quand on y pense. Hm. Je voulais savoir. Vous aimez les cookies, Grande Gardienne ? »
« Grande gardienne », dans le fond ça ne sonnait pas trop mal. Plus encore, ce sobriquet plaisait beaucoup à Abschaum, puisque la sirène elle-même, se considérait comme grande et merveilleuse dans ses actions. Personne, non personne, ne pouvait se passer d’elle et elle le savait. Car enfin, si elle cessait de s’occuper dans eaux de Gefängnis, se produiraient alors des conséquences désastreuses. Si les poissons n’étaient pas créés, alors une part de la prison manquerait de vie. Sa présence et son pouvoir de régir le monde sous-marin, était d’une importance capitale.

Oui, elle était grande, supérieure à bien des êtres. Les « simples humains » pour reprendre les paroles de la jeune fille, faisait partis de ceux qu’elle dépassait. Même les créatures, pour la plupart étaient médiocres et elle se distinguait d’elles à bien des égards. Ceux qui avaient une partie humaine, ne la dépassait pas en beauté et attirance. La pauvre Nebel par exemple, avec sa tête toute en fumée, n’avait aucune chance d’être plaisante, elle effrayait seulement les gens. C’était pitoyable. Même Iris, sa petite bouille d’amour, n’était pas aussi chanceux. Le seul qui pouvait encore la dépassait par ses pouvoirs, elle ne le portait pourtant pas dans son cœur.

Cependant, ce n’était pas ce qui l’avait interpelée dans les paroles de son interlocutrice. « Vous aimez les cookies, Grande Gardienne ? » Peut-être quelqu’un lui avait-il expliqué quel était le petit péché mignon de la sirène ? Les sucreries des perdus, voilà ce qu’elle aimait. Ces petites choses faisaient pétillaient les yeux de la créature. Elle adorait en manger. La petite humaine attira un peu plus l’attention de la sirène. Abschaum se releva et sortit doucement de l’eau. Sa queue de transforma peu à peu en deux longues et fines jambes. La pudeur n’était pas pour elle, quelque chose qui pourrait l’empêcher d’agir. Elle s’approcha de l’humaine.
    « Oui, je serais vraiment très heureuse si tu pouvais l’en offrir. N’aurais-tu pas, par le plus grand des hasards, quelques autres sucreries des perdus. Ces petites choses sont des merveilles et je te serais très reconnaissante, si tu pouvais m’en donner Pandore. »
Elle aimait bien ce prénom. Il sonnait parfaitement bien. Il était joli et allait superbement bien avec le doux visage de la petite humaine. Abschaum était rayonnante, elle sentait que tout ce passerait bien. Pandore, lui réservait peut-être encore quelques surprises. La sirène n’avait pas l’habitude d’appeler les gens par leurs noms, mais elle avait fait un petit effort avec Pandore, car elle voulait vraiment obtenir ces petits biscuits qu’elle aimait tant et que l’on nommait cookies. La première fois qu’elle en avait dégusté, c’était tout à fait par hasard. Elle passait lors d’un échange entre deux perdus et elle en avait pris un. Etre remarquée en train de le « voler », ne l’avait pas effrayée et, les deux hommes bien trop surpris n’avait rien dit et était restés muets comme des carpes.

Pandore, jolie créature, peut-être un trop mignonne pour qu’elle soit innocente, après tout, peu de perdus l’étaient réellement. Pourtant, peu importait aux yeux de la sirène à la chevelure de feu. Si elle lui présentait encore quelques petites surprises alors, elle resterait surement vivante et ne rejoindrait pas ses trophées. Une chance pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Viens me flatter et je saurais te récompenser ~   

Revenir en haut Aller en bas
 
Viens me flatter et je saurais te récompenser ~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» T' as du travail? Je m'en fiche ~♥ Viens chanter avec moi ♫ [PV May ]
» Je ne te connais pas... d'où viens tu?(Coeur boiteux )
» Viens prendre ta claque !!!
» Pour une personne admirable et exceptionnelle. ♥ [ Viens vite, grognasse. ♪ ]
» [Mission C.] — Petit, petit diamant, viens voir maman ! ♥
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jail World :: QUART OUEST :: ➢ Mer des brumes :: » Plages de cendres-