FERMETURE DU FORUM :www

Partagez | 
 
 Apprendre, et rapidement, c'est important pour survivre. [PV Nil]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Perdu
avatar

MESSAGES : : 12

MessageSujet: Apprendre, et rapidement, c'est important pour survivre. [PV Nil]   Mer 25 Avr - 19:01

La jeune fille sortit timidement de sa cachette. Il faisait maintenant jour, elle en fut éblouis. Elle frissonna. Ses lieux lui étaient encore tellement étrangé... S'y habituerait-elle ? Elle avait peur que non. Même avec l'aide de Nil... La jeune fille avait tout perdue, pourtant elle continuait à survivre au crochet de son ange aux ailes de métal. La première fois qu'elle l'avait vu elle en fut époustouflée, elle n'avait pas eu peur d'elle. Depuis elles ne se quittaient que rarement et quand elle partait, Gretel évitait de sortir. Le monde extérieur lui faisait vraiment peur.

Pourtant ce matin là, elle prit son courage à deux mains et sortit la tête de son trou. Elle avait besoin de souffler, elle étouffait dans sa cachette. Ses souvenirs avaient une nouvelles fois resurgit. Désagréable, incroyablement triste. Maintenant qu'elle est dehors elle n'a plus le temps de penser à ça. Elle doit observer, écouter, apprendre. C'est ce que lui avait dit Nil. Ce monde est encore plus dangereux que le sien auparavant, il fallait deux fois plus d'attention. Elle se risqua à un pas au dehors de sa cachette, puis un deuxième. Arrivée là, elle sentait déjà la panique monter en elle. L'envie de retourner se cacher se faisait de plus en plus pressante à mesure qu'elle s'obstinait à rester dehors. La jeune fille tint bon deux minutes durant, immobile, comme paralysée, mais dehors.

Elle s'efforçait d'expirer et d'inspirer calmement. Le moindre bruissement la faisait sursauter. Mais elle ne voulait pas lâcher maintenant, il était tant de faire face, ne plus reculer pour avancer. Se répétant incessamment que Nil elle, n'avait pas peur et qu'au contraire, elle sortait et affrontait le danger tout les jours. La prenant comme modèle, elle avança encore, un pas, puis deux. Nouveau bruit étrange. Elle se stoppa nette, son coeur battait la chamade. Une envie furieuse de rentrer en sécurité la prenait, mais elle se était paralysée. Elle n'écoutai plus rien, ne voiyait plus rien. Elle avait peur et ne savait pas quoi faire. Puis elle la vit, elle apparaissait toujours gracieuse, comme un mirage, un rêve qui a avait le don de l'apaiser presque immédiatement. Tout de suite elle se sentit plus calme. Elle arriva même à lui adresser un petit sourire.

"Nil."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chimère
avatar

MESSAGES : : 10

MessageSujet: Re: Apprendre, et rapidement, c'est important pour survivre. [PV Nil]   Ven 27 Avr - 14:27

La nuit. Tu n'aimes pas la nuit car il t'es paradoxalement plus difficile de te cacher. Tes cheveux clairs, tes yeux rougeoyants n'y sont pour rien, non. Les coupables sont tes "ailes". Ces branches métalliques sont parsemées de cristaux phosphorescents multicolore, impossible d'être très discrète de nuit, à moins de t'être cachée tout le jour, tapie dans le noir, et ainsi qu'ils n'aient pas pu emmagasiner la lumière des lampes. Mais non, le jour, tu sors, car c'est là que tu peux être discrète et aussi, peut-être surtout, c'est là que tu peux voir la petite. Enfin, petite, elle est à peine plus jeune que toi, mais tu la vois tellement faible et innocente que tu ne peux t'empêcher de l'appeler ainsi, dans ta tête. Là, les ampoules commencent à s'allumer, tu as été absente toute la nuit pour une raison héroïque, tu vas la rejoindre.

Tu marches d'un pas pressé à travers la forêt, étonnée de l'impatience que tu as à la voir. Cette humaine n'a apparemment rien de spécial, mais tu l'adores. Peut-être parce qu'elle n'a pas peur de toi, peut-être parce qu'elle s'est attachée à toi lorsque tu lui as sauvé le vie, peut-être parce qu'elle est si fragile, peut-être... Peut-être parce que tu as absolument besoin d'elle. Toi, "le monstre", comme tu te plairais sûrement à t'appeler si elle n'était pas là. Soudain tu t'arrêtes, vérifie qu'il n'y a pas de tache de sang sur tes vêtements. Tu ne veux pas la mettre mal à l'aise en exhibant cette violence dont tu fais preuve dès que l'occasion vient. Il y en a une, sur ta courte manche blanche. Ni une, ni deux, tu l'arraches d'un coup sec et la laisse traîner par terre. Quelques bêtes affamées viendront s'en occuper, attirées par l'odeur qui s'en dégage. Tu souris lorsque tu te remets à marcher, te demande si elle aura osé sortir de sa cachette sans que tu sois là.

Cachée derrière un arbre pour observer un peu, quelle n'est pas ta surprise lorsque tu vois la petite souris pointer le museau hors de son nid. D'abord écarquillés, tes yeux se font plus doux. Tu imagines déjà pouvoir passer plus de temps avec elle si elle parvient à surmonter quelques peurs. Elle a peur, tu le vois bien, mais tu es déjà fière de ton amie. Tu sors de ta cachette afin qu'elle puisse te voir. Tu es repérée, elle prononce ton nom, esquisse un sourire. Combien de personne, depuis ta naissance, on prononcé ton nom ? Sûrement que les doigts d'une main seraient trop nombreux pour les compter. Tu lui souris et avance vers elle d'un pas assuré, malgré ton éternelle démarche courbée vers l'arrière.

« Gretel ! Alors tu as osé pointer le nez dehors à ce que je vois !, puis d'une voix plus douce tu ajoutes. Tout va bien ? »

Au ton que tu emplois, on pourrait croire que tu te moque d'elle. Au contraire tu es contente, mais ne sait pas vraiment comment l'exprimer. Comment exprimais-tu ton amour pour ta mère, déjà ? Tu jettes un bref coup d’œil à la cachette, puis à ton amie, soupire une fois, enfin tu regardes la forêt autour de vous. Enfin tu lui annonce :

« C'est vrai que tu ne pourras pas rester éternellement cachée à attendre... On ne sait jamais. »

On ne sait jamais quoi ? On ne sait jamais que tu meurs ? Peut-être. Toi-même tu n'en sais pas grand chose, seulement qu'il y a des risques qu'un jour tu ne puisses plus venir. Pourtant tu ne peux pas la laisser toute seule, tu la penses constamment en danger, elle semble si fragile.

« Il faut que tu apprennes comment te débrouiller un minimum dans la forêt. Ça te dis ? »

Peut-être qu'elle aura peur, alors pour la rassurer tu lui adresse le sourire de la fille qui sait ce qu'elle fait, qui veut dire qu'il n'y a rien à craindre, de toute façon, elle sera là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perdu
avatar

MESSAGES : : 12

MessageSujet: Re: Apprendre, et rapidement, c'est important pour survivre. [PV Nil]   Dim 29 Avr - 18:47

Gretel hocha la tête, gardant son jolie sourire. Tout allait très bien même. Elle avait réussi à sortir et ne s'était pas fais agresser. Il n'y avait donc pas de quoi avoir peur, le monde extérieur était peut-être tout nouveau, mais pas forcément plus dangereux qu'avant...

Nil venait d'énoncer une évidence mais cela terrifia néanmoins la jeune fille. Elle avait beau tenter de se rassurer et d'admirer ce qu'elle venait de faire, être lâcher dans cette forêt seule ne l'enchantait guère. Il n'y avait qu'avec Nil qu'elle se sentait vraiment en sécurité. Elle était capable de la défendre, elle, était forte et n'avais pas peur. Elle n'était pas beaucoup plus âgée que Gretel, mais était dans ces lieux depuis toute petite, et jouissait donc d'un atout de taille, la connaissance. De plus, Nil avait la chance d'avoir deux ailes métalliques dans le dos, deux ailes que Gretel aimait admirer tant elle les trouvait magnifique.

Et puis la petite fille ne se sent pas de taille à affronter se nouveau monde, elle qui est si faible et fragile et qui n'a toujours vécu qu'entouré d'amour et de protection. Ce que l'enfant aimerait maintenant, c'est rester avec Nil pour toujours. Mais cela n'était pas possible évidemment...

"Comment me débrouiller..."répéta la jeune enfant.

L'idée fit son chemin dans la petite tête. Le visage voilé de crainte deux minutes auparavant, s'éclaira. Et si elle devenait aussi forte que Nil ? Elle ne serait plus un fardeau pour son ange gardien, et même mieux, elle pourrait l'aider ! L'enfant était maintenant persuadée que c'était le meilleur chemin à suivre, apprendre et vite. Elle fit oui de la tête.

"Oui je veux apprendre, apprends moi ! Et comme ça je serai aussi forte que toi, hein tu crois que je peux ? Oui ?"

Elle la regardait des yeux débordant d'espoir et de vie. En deux minutes, et avec l'aide encore une fois de son ange gardien, Gretel avait changé sa vision de ce monde et le voyait maintenant comme pleins de curiosité. Elle savait qu'il lui faudrait encore du temps pour s'adapter, pour ne plus avoir peur du tout, pour se débrouiller seule, mais un jour elle y arriverai, c'était sûr qu'elle avait Nil avec elle !

Sans l'attendre, toute contente et trépignante, la jeune fille se tourna, écarta les bras et mima un avion, elle prenait son envole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chimère
avatar

MESSAGES : : 10

MessageSujet: Re: Apprendre, et rapidement, c'est important pour survivre. [PV Nil]   Sam 5 Mai - 22:48

Bien sûr tu es soucieuse de la réponse que va fournir ta protégée. Après tout, si elle refuse, qu'est-ce que tu vas faire ? Pour toi, comme pour elle, se sera une situation des plus délicates. Toi qui pars tuer dès que tu en as l'occasion, elle que tu vois fragile et innocente. Parfois, tu te demandes comment l'équation peut tenir debout, quelle est la nature du "x" qui vous lie dans une égalité, cette entité inconnue que l'on appelle l'amitié. Tu remercieras, demanderas toujours pour qu'elle ne disparaisse jamais. C'est aussi pour la préserver que tu dois protéger Gretel, lui apprendre à se protéger. Tu ne pourras jamais être partout, tu ne seras même plus là un jour, alors qui prendra soin d'elle ? Te demandant cela, tu te prends, un instant, à haïr le sentiment de justice qui t'habites. Peut-être que cette raison de vivre te prendra un jour ton amie. Parce que toi tu disparaitras, ailleurs, dans le ciel, sous terre, peut importe ; et elle restera ici, dans ce monde, au milieu de cette forêt hostile, toute seule, dans le noir. Non. Tu refuses qu'il lui arrives une chose pareille. C'est pourquoi tu vas l'instruire, de gré ou de force.

Gretel hoche la tête, prononce des paroles qui ne peuvent que te rassurer. Elle semble si enthousiaste qu'elle t'arraches un sourire, comme elle sait si souvent le faire. Aussi forte qu'elle, que dit la petite. Tu laisses échapper un petit rire. Tu ne le dis pas, mais jamais tu ne permettras qu'elle soit "aussi forte que toi", tu refuses qu'elle se rapproche ne serais-ce que d'un pas de ta folie, qu'elle veuille vraiment agir comme toi. Car cela signifierait maculer ses douces petites mains blanche du sang des Rafleurs, s'ils s'en prennent à elle. Non. Jamais. Tu préfères lui apprendre la fuite, la ruse, mais pas le meurtre.

Tu la regardes imiter l'avion, s'amuser innocemment. Adorable, tu ne vois pas d'autre mot pour la qualifier. Tu te demandes si, toi aussi, tu ne devrais pas ouvrir les bras pour t'envoler comme tes ailes ne te servent à rien. Enfin, l'heure n'est pas à l'amusement. Tu t'avances pour te placer devant elle, campée sur tes deux jambes bien stables, tu annonces solennellement à ton élève :

« Miss Gretel ! Votre première mission, que vous l'acceptiez ou non, sera de reconnaître les fruits comestibles de cette forêt ! Ainsi vous pourrez rester en bonne santé et manger équilibré ! »

La notion de bien manger n'est peut-être pas une priorité dans ce monde, mais tu préfères ajouter une pointe d'humour dans ta phrase. Qui sait, Gretel pourrait rapidement prendre peur et douter d'elle. Il faut que tu fasses passer toutes les taches pour des choses qui lui paraissent accessibles dès le départ, du moins c'est ce que tu penses être la bonne solution.

Sans attendre de répondre tu t'élance de quelques grandes enjambées vers l'avant, connaissant un arbre dont les fruits ne sont pas trop mauvais à une centaine de mètres de là. D'un geste de la main tu incites ton amie à te rejoindre et, au bout d'une minute de marches, tu arrives près de l'arbre. Bien sûr, pour rendre les choses un peu plus réaliste, les mets convoités ne sont pas accessibles sur les branches basses, il faut grimper un peu.

« Même si tu trouves quelque chose sur les branches très basses ou dans les buissons, évite. On ne sait jamais que des bêtes aient pu uriner dessus, tu choperais des maladies. »

Tu désignes une partie plus haute de l'arbre et, avec un sourire d'encouragement à l'attention de Gretel, annonces :

« A partir de cette branche c'est bon normalement. Essaye d'aller chercher quelque chose. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perdu
avatar

MESSAGES : : 12

MessageSujet: Re: Apprendre, et rapidement, c'est important pour survivre. [PV Nil]   Ven 11 Mai - 19:24

Elle zigzagua un moment puis Nil vint se placer devant elle. Le petite fille se stoppa net et redescendit les bras sans pour autant perdre son sourire. Les yeux de Gretel pétillèrent lorsqu'elle parla de nourriture. Bien sûr maintenant, son régime alimentaire était tout à fait différent, mais elle avait su s'y faire, et il n'était pas rare qu'elle gobe littéralement les fruits sucrés que Nil rapportait. Même si il restait encore des aliments qu'elle n'aimait pas manger mais que son ange lui forçait à avaler car plus nutritif. Mais elle se dit que si elle savait comment repérer ce qui était bon ou pas, elle pourrait manger ce qu'elle voudrais, et plus obligé de manger ce truc bleu dégoûtant d'il y a deux jours ! Encore une bonne raison d'apprendre.

Perdue dans ses pensées enfantine, la jeune fille ne vit pas tout de suite que Nil s'était déjà avancée, ce n'est que lorsqu'elle fit signe de la rejoindre qu'elle s'en aperçu. Elle était si discrète malgré ses longues ailes de fer. Gretel se demandait souvent comment elle faisait pour garder cette marche d'une incroyable légèreté et d'une étonnante fluidité étant donné ces ailes. Lorsque Gretel tentait de marcher comme elle, chaque pas faisait craquer une feuille, une brindille, même en tentant de les éviter, elle ne parvenait pas à être totalement silencieuse. Une fois, alors qu'elle regardait le sol pour éviter d'écraser quoi que ce soit qui pourrait faire du bruit, elle s'était cognée contre un arbre et finalement, elle avait dû réveiller toute la forêt en poussant son cri de surprise.

Elle avait rejoins son ange à présent et elle se trouvaient toute deux devant un arbre dont les fruits étaient de couleur orange. Dans son monde, elle se souvenait que les orange n'étaient pas bon à mange,r ni même à toucher. Ici c'était différent. Tout était différent...

Les premières difficultés commencèrent. Les fruits convoitées étaient en hauteur -ne pas prendre ceux du bas, ils sont mauvais- et on ne peut pas dire que Gretel, soit grande, même pour son âge. Mais elle ne désespère pas, elle les auras et montrera ce qu'elle vaut à Nil !

Elle s’avança insidieusement entre les branches les plus basses et commence à sautiller pour en attraper pas trop haut. Elle sautilla une dizaine de fois encore et parvint à l'arracher de justesse. Elle faillit tomber mais se rattrapa, puis elle recula et brandit le fruit, tout sourire. Ce n'était qu'une maigre récolte mais elle en était fière, c'était sa première ! Et puis elle ne tarderait pas à apprendre et à devenir grande. Tout sera plus simple quand elle sera grande !

"J'ai réussi regarde !! "

Puis elle lui donna le fruit dans ses mains, elle voulait que ce soit elle, et seulement elle qui le mange. La victoire était dérisoire mais pour elle c'était déjà une bataille de gagné. Elle ne remarqua même pas les égratignures qui trottait sur son bras.

"Tu en veux un autre ?"

Elle commençait déjà à faire demi-tour pour y retourner, impatiente de prouver de quoi elle était encore capable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chimère
avatar

MESSAGES : : 10

MessageSujet: Re: Apprendre, et rapidement, c'est important pour survivre. [PV Nil]   Dim 3 Juin - 10:57

D'un oeil bienveillant, tu regardes la fillette progresser entre les branches, en atteindre de plus haute, se faufiler entre les feuillages et tu te sens très fière et heureuse. Tu n'aurais pas cru qu'elle puisse y arriver avec autant d'aisance la première fois, a envie de te pincer de ne pas lui avoir fait plus confiance. Gretel a beau sembler fragile, elle n'en est pas moins forte. Il faut l'être nécessairement pour vivre dans ce monde, sinon elle se serait déjà faite dévorer par quelques mystères de cet endroit.

Tu t'approches un peu plus du tronc, pour voir où elle en est, constate qu'elle est arrivée à attraper un fruit. Un sourire se dessiner sur ton visage pale comme un cadavre. Tu es fière, un peu de sang te monte au joues, une teinte rosée apparaît sur ces dernières. Elle laisse échapper une petit rire lorsque la fillette lui tend la denrée qu'elle vient d'obtenir. Tu poses tes yeux dessus, te demandes si tu dois la manger ou simplement la tenir pour qu'elle ensuite puisse en profiter. Finalement tu te dis que si elle l'avait voulue, elle l'aurait dévorée dès qu'il aurait atterri entre ses mains. Alors tu croques dedans, sens le jus couler le long de ta gorge, jusqu'au fond. Délicieux pour quelque chose de ce monde.

« Très bon... Bravo Gretel. »

Ce monde. Tu t'exprimes ainsi, mais ne sait rien de l'autre, l'autre c'est comme s'il n'existait pas. Tu sais vaguement que c'est là d'où ton amie vient, mais rien de plus. D'ailleurs tu n'as peut-être pas envie de savoir, tu serais certainement dégoutée de ne pas pouvoir sortir d'ici, encore plus à l'idée que, dehors, personne ne t'accepterais pour ton aspect hideux. Dans tous les cas, pourquoi songer au dehors ? C'est comme ça, c'est dans ta tête. Tu sais qu'il y a quelque chose et tu es encore une enfant, alors tu es curieuse. Voilà.

Gretel te demande si tu veux en manger une autre, ce à quoi tu réponds :

« Non c'est bon. Prends en pour toi, tu dois avoir faim, il te faut des forces ! »

Elle commence à se faufiler à d'autres endroits de l'arbre, malgré tes efforts tu la perds de vue. Immédiatement tu t'inquiètes. Il va peut-être lui arriver quelque chose si tu n'es pas là pour la surveiller ? Sans réfléchir d'avantage, tu t'élances dans les branches, tente de la rejoindre. Tes ailes n'aident pas, mais alors pas du tout. Ces deux morceaux de métal se coincent dans les branches, te voilà bloquée dans une qui forme une espèce de fourche. Quelle idiote ! Tu aimerais pouvoir t'en sortir toute seule, mais impossible sans couper les branches. Or tu n'as pas envie, qui sait, ces dernières seront peut-être précieuses pour permettre à Gretel de redescendre, car il est bien connu que c'est toujours plus difficile que de monter. Alors tu n'as pas le choix :

« Gretel ! Tu peux venir m'aider, s'il te plais ?»

Tu as un peu honte de demander de l'aide alors que tu es l'éducatrice.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perdu
avatar

MESSAGES : : 12

MessageSujet: Re: Apprendre, et rapidement, c'est important pour survivre. [PV Nil]   Sam 9 Juin - 19:34

Nil lui avait dit de ne pas y retourner. Mais la petite fille, lancée comme elle était, ne pouvait pus s'arrêter. Et déjà elle disparaissait entre les branches. Elle avait déjà repérer le fruit qu'elle convoitait, en redescendant la première fois. Il était légèrement plus gros que le premier, mais plus haut aussi. La petite fille grimpa sur une première branche et avec une grande souplesse, passa sous une autre pour l'atteindre. Elle fut reconnaissante à sa mère de l'avoir inscrite à la gym depuis qu'elle était toute petite. Sa mère... Une vague de tristesse la pris au dépourvue. Et toujours cette question qui revenait incessamment : la reverrait-elle un jour ? Elle espérait que oui, après tout elle était jeune, et ce qui était propre aux enfants, c'était bien de rêver, et de garder espoir. Mais en grandissant elle apprendrait bien que cette endroit n'est en fait qu'une prison. D'ou l'on ne sors jamais.

C'est vrai, depuis qu'elle était arrivé dans ses lieux, la jeune fille s'était bien demandé ou elle avait atterri. Mais jamais elle ne se serai doutée que la vérité soit aussi ... Sombre. Sombre pour elle. Elle se l'était demandé mais n'avais pas demandé à Nil. Lui dirait-elle la vérité de toute façon ? Mais un jour il le faudra bien. Un jour, l'enfant pensera à demander, et un jour Nil sera obligée de lui expliquer ou elle se trouve depuis ses 13 ans. Il le faudra bien... Autrement elle pourrai bien l'apprendre au détour d'un arbre, en entendant deux ou trois brigands en parler.

Le visage de sa mère commençait à disparaître peu à peu. Depuis combien de temps ne l'avait-elle pas vu ? Ses traits fins ne devenaient plus qu'un mirage, une chimère, comme si elle n'avait jamais existé. Pas plus que son père qu'elle ne peut désormais voir que comme une chemise blanche tâché de rouges. Il lui est désormais presque impossible de voir les traits tirés de son père ni même ses yeux marrons qu'elle aimait regarder. Tout disparaissait. S’effaçait. Il en allait de même pour sa mère. Elle ne voyait plus à peine que l'encadrement de son visage et ses cheveux blonds et longs ondulés tout autour. La petite fille s'en voulait d'oublier ainsi tout ce qui lui était chère. Comment pouvait-elle ? C'était tout ce qui lui restait et bientôt elle ne se souviendraient d'eux que comme de vagues silhouettes au loin... Elle se souviendrait aussi de leurs voix. Mais serait-ce suffisant ? Une chose était certaine cependant, si la jeune fille recroisait sa mère, elle la reconnaîtrait à coup sûr. Elle en était persuadée.

Elle sortit soudainement de ses pensées. Nil. Nil l'appelait à l'aide. Elle tourna la tête en direction de la voix et l'entraperçue entre les branchages. Puis elle tourna la tête vers lui fruit qu'elle désirait mais qu'elle n'avait pas encore attrapé. Elle le laissa tomber et se dirigea rapidement vers son ange, son ange emprisonnée dans les branches. Ses ailes étaient trop grandes pour qu'elles les éviter. Pourquoi était-elle entré ?

"Je suis là Nil ! "dit-elle pour la rassurer.

Elle grimpa sur une branche pour décrocher la première aile délicatement. Puis elle longea la branche pour sauter sur une deuxième et rejoindre la deuxième. Celle-ci fut plus difficile à détacher de l'emprise de l'arbre, elle tira même la langue sous l'effort. Enfin elle y parvint et Nil se dégagea. Gretel failli glisser de l'arbre à ce moment-là mais se rattrapa in extremis à une branche juste derrière elle. Elle finit par la rejoindre et ne pût s'empêcher d'aller se serrer contre elle. Elle la serra fort. De toute les forces dont elle était capable. Nil. Son ange, sa sauveuse, sa vie. Oui c'est ça. Nil était sa vie ici, sans elle, elle ne pourrait rien. C'était son souffle, son eau, sa nourriture, son amie, sa famille, c'était tout. Tout pour elle à présent. Et si la petite fille avait assez de mots pour le décrire, elle l'aurait fait, au lieux de quoi, elle continue de la serrer longuement de ses frêles petit bras, essayant de lui faire comprendre à quel point elle tenait à elle. Etait-il possible de s'attacher autant à quelqu'un ? La réponse pour Gretel, en ce moment précis, était oui. Et même bien plus encore. Et bien qu'elle n'oubliait pas ses parents, Nil était devenue sa raison de vivre, et ce pourquoi elle avançait tout les jours, réciproquement c'était grâce à elle qu'elle pouvait survivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Apprendre, et rapidement, c'est important pour survivre. [PV Nil]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Apprendre, et rapidement, c'est important pour survivre. [PV Nil]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Apprendre l'informatique est très important de nos jours, alors venez à mon cours :3 [Libre]
» PNJ pour équipage
» Parce que pour survivre, il faut apprendre à se battre [Terminé]
» Message important pour CarlX
» Amphithéâtre Ninjutsu
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jail World :: QUART CENTRAL :: ➢ Forêt de cuivre-