AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DU FORUM :www

Partagez | 
 
 Kumo Yagumi ~L'histoire d'un nuage~ (FINISH)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Perdu
avatar

MESSAGES : : 11
NAISSANCE : : 18/11/1992
ÂGE : : 26

MessageSujet: Kumo Yagumi ~L'histoire d'un nuage~ (FINISH)   Lun 7 Mai - 14:25

Yagumi Kumo
feat Shin [Amnesia]

SURNOM : //
AGE : 19 ans
SEXE : Gros Un homme voyons
NÉ(E) LE : 4 Octobre
NATIONALITÉ : Japonais
GROUPE : Perdu
ADHÉSION : Rêveur
STATUT : simple prisonnier


Physique
.

TAILLE : 175 cm
POIDS : 60kg
CORPULENCE : Sans être un mur de muscles je peux néanmoins me vanter de mes magnifiques abdos, ayant fait pas mal de sport durant mon adolescence j'ai le corps qui va avec. Plutôt élancé avec plus de muscles que de graisse mal placée je me trouve pas du tout désagréable à regarder.
PEAU : Plutôt claire, agréable au toucher avec quelques petites cicatrices ici et là. Je possède également un tatouage tribal en bas des reins
CHEVEUX :Je dirais mi longs de couleur brune, avec une mèche plutôt longue sur mon front. Je les coiffe rarement mais je n'ai pas non plus un hérisson sur la tête. Ils ont une texture douce et soyeuse et aucune pélicules.
YEUX : Mes yeux sont aussi brillants et intenses que deux rubis. Plutôt en amandes ils sont bien typiquement asiatiques.
MEMBRE(S) EN MÉTAL ://
AUTRE(S) : J'ai un derrière absolument parfait miam :p

Personnalité
.

ORIENTATION SEXUELLE : Homosexuel
QUALITÉS : Peu être têtu, bien que ce trait de caractère soit aussi un défaut je ne sais pas trop où le mettre. Très ouvert d'esprit je ne rejette personne tant qu'on ne me fait pas chier. Même si je n'ai jamais vraiment connu l'amour en dehors de l'amour parental je pense être plutôt tendre et attentif à mon futur conjoint sans pour autant être un bisounours, faut pas abuser.
DÉFAUTS : Un peu trop sanguin, je m'emporte assez vite, cependant j'apprend à me maîtriser je ne vais pas vous sauter à la gorge non plus. Très réservé je ne raconte pas ma vie au premier pélerin qui passe par là.
GOUTS : j'aime énormément tout ce qui est sucré, les petits bonbons ou autres biscuits. De nature plutôt calme je n'aime pas les endroits bruyants. La pluie me rend mélancolique je ne l'apprécie donc guère, cependant je dois faire parti des reptiles tellement j'aime le soleil. Je ne supporte pas les hypocrites et les gens coincés, si tu as un truc à me dire ouvre là et crache le morceau sinon tu risques de me saouler.
RÊVE(S) : Je rêve de faire éclater la vérité à propos du meurtre de ma mère.
PEUR(S) : J'ai une sainte horreur de tout ce qui peut ramper comme les serpents par exemple, je sais c'est plutôt basique comme peur mais je ne supporte pas ce qui n'a pas de bras et marche le ventre.
SECRET(S) : Il faut pas le dire mais personne ne m'a encore touché si vous voyez ce que je veux dire après en secret...je ne vous le direz pas comme le nom l'indique c'est secret alors chut.
AUTRE(S) : Nothing~

Passé
.


- « Yagumi Kumo vous êtes condamné pour le meurtre de votre mère Yagumi Asuka, le recours à la cour de cassation vous sera refusé. Affaire suivante »

Voilà ce qui me doit ma venue ici dans cette prison un peu particulière. Je suppose que je vous quelques petites explications non ? Bon même si je n’ai pas vraiment envie d’en parler je crois que je n’ai pas vraiment le choix. Je vais me présenter brièvement avant d’attaquer la partie la plus importante de mon histoire, moi je suis donc Yagumi Kumo je vais avoir mes vingt ans en fin d’année, et comme la plupart des jeunes de mon âge je suis encore dans un établissement scolaire. Comme vous pouvez le voir je suis plus que banal, mais vous vous demandez sûrement comment un pauvre étudiant comme moi à fini condamné pour le meurtre de sa mère, très bien très bien je vais vous raconter tout cela, mais chut ne le répétez à personne.

Remontons donc quelques années en arrière, j’étais encore en première année de lycée, tout allait pour le mieux, j’avais une bonne bande de potes. Bon d’accord tous n’étaient très fréquentables mais il y en avait pour tous les goûts, du coureur de jupons qui ramène une nana différentes tous les quinze du mois au fêtard qui ne passe pas un week-end sans se bourrer la gueule à la discothèque du coin. Moi dans tout ca j’étais le mec plutôt calme qui ne sort pas beaucoup, qui ne drague pas. Enfin calme, il ne fallait pas non plus me chercher, d’un tempérament assez réactif je ne me laissais pas marcher dessus, il ne faut jamais réveiller le yankee qui sommeil en chacun de nous, surtout en moi. En cours je n’ai jamais été un élève model, préférant de loin coller mes chewing gum sous les tables que de copier le cours sur un cahier qui de toute manière sera brûlé à la fin de l’année. Et puis mes notes n’intéressaient personne, ni moi et encore moins mes parents qui avaient à l’époque des problèmes plus important à régler que de veiller sur mon bulletin de notes. Cela faisait quelques mois maintenant que l’amour n’était plus au rendez vous dans l’appartement 107 de l’immeuble en bas du terrain de jeu. Mon père n’était pas l’exemple du père model cependant je l’aimais, même si il rentrait rarement, même si nos moments entre père et fils étaient de plus en plus rares et même si il aimait une autre femme en secret. Encore aujourd’hui je ne lui en veux pas d’avoir été voir ailleurs, après tout il s’était peu être trompé en épousant ma mère, l’erreur est humaine. Ne croyez pas que je n’aime pas ma mère, elle qui est si douce et m’a bercé tant de fois lorsque mon cœur saignait, elle qui m’a offert tant de rires et de joies. Pour être sincère, le divorce de mes parent m’a déchiré au plus profond de moi-même, le fait de réaliser que je ne pourrais plus les voir tous les deux ensemble, que je ne pourrais plus passer les matins de noël avec eux me brisait le cœur. Mettant ma fierté de côté, jamais je n’ai pleuré, jamais je n’ai montré un signe de faiblesse même si parfois se retenir était une véritable torture. Même mes amis les plus proches ignoraient ce qu’il se tramait chez moi, personne ne le savais et personne ne le saurait, je ne suis pas du genre à raconter mes petits problèmes à droite et à gauche pour me faire plaindre. Personne ne peut me donner le réconfort nécessaire de toute manière, tout est brisé.. « love is gone » comme dirait mon cher ami américain.

De longs et douloureux mois passèrent depuis la signature du papier attestant du divorce de mes parents. Tout me semblait détruit, ni amour, ni tendresse, ni rires… plus rien ne venait remplir ma si banale vie de lycéen. Mes amis je ne les voyais plus, je ne pouvais pas supporter le bonheur débordant des autres, entendre les histoires dénuées de sentiments de mon cher ami d’outre atlantique, et encore moins les récits du mec bourré en permanence qui me servait d’ami. Il était clair, rien ne pourrait remplacer mon ancienne vie de famille, rien du tout même pas la venue d’un nouvel homme. Oui, ma mère à voulu refaire sa vie, ce qui n’est pas idiot en soit, elle avait bien le temps de renoncer définitivement à l’amour. La voila maintenant aux bras d’un avocat bien connu et reconnu dans le milieu de la justice. Pour moi il n’était rien de plus qu’un enfoiré qui profiterait de la faiblesse émotionnelle de ma mère. Nous étions passés d’un minable appartement à un magnifique pavillon au centre du quartier le plus huppé de la ville. Ma mère comme beaucoup de femmes l’aurait fait, s’est laissé emporter dans le tourbillon de l’amour et de l’argent que lui offrait ce type. Va y que je t’offre des bijoux en or, des vêtements de marques et des vacances au soleil. Continue ton petit manège, tu as gagné elle est raide dingue de toi, de toi et de ton maudit argent, si elle avait su l’enfoiré qui se cachait en toi jamais elle ne se serait laissé piéger. J’avais beau essayer de lui faire ouvrir les yeux, rien ne lui faisait changer d’avis, lui qui avait tout mieux que mon père était l’homme le plus parfait au monde. Pour lui ma mère était le gros lot, une belle jeune femme avec de l’ambition et des rêves plein la tête, pour lui j’étais qu’une tâche au tableau. Un pauvre insecte à exterminer de sa si parfaite vie de couple, s’il savait à quel point cette profonde haine était réciproque.

Cela va maintenant faire près de deux ans que ma mère est avec l’avocat. Le rêve se transformait petit à petit en cauchemar pour elle. Les bijoux et les belles vacances s’étaient transformés en coups touts plus violents les uns que les autres. Le gentleman au portefeuille d’or avait posé le masque, sa véritable personnalité était ressortie. Les roses rouges symboles d’amour éternel étaient devenues de pâles roses jaunes symbole de trahison et de tromperies. Une fois encore ma mère souhaitait se débarrasser de cet homme qui n’avait fait que malmener son cœur. La différence entre lui et mon père est que cet homme ne l’entendait pas de cette façon. Ignorant tout de ce manège depuis que je me suis offert la vie en appartement je la laissais seule avec toute ses souffrances, je m’en veux encore tellement aujourd’hui. Un soir alors que je souhaitais lui faire une surprise pour son anniversaire en lui offrant des fleurs en main propre je fis une triste découverte dans le salon. La longue chevelure noire de ma mère était colorée de multiples petites tâches de sang. Son si joyeux et radieux visage était devenu si froid et triste, l’amour qui brillait dans ses yeux s’était définitivement éteint. Tout mes membres cédèrent un à un, le bouquet vint s’échouer aux côtés de ma tendre mère. Un violent pincement vint tirailler mon cœur, j’avais tout perdu…. Absolument tout. Ce fut la première fois depuis des années que mes larmes dénièrent couler le long de mes joues, la douleur accumulée depuis tant d’année explosa.

Je vous passe quelques détails, mais sachez que je hais cet homme plus que tout au monde. La souffrance finale fut le maquillage de son meurtre absolument parfait. J’ignore encore comment il à réussi à persuader le juge et tous les jurés de la salle mais ce salaud à réussi à me condamner pour le meurtre de ma propre mère.










P s e u d o n y m e


AGE : 19 ans
AVIS SUR JAIL WORLD : Super Original et magnifique graphisme
COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM ? Kensei ♥
AUTRE(S) ?
ACTIVITÉ : 4/7 jours.


Dernière édition par Kumo Yagumi le Lun 7 Mai - 20:53, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rafleur
avatar

MESSAGES : : 44
NAISSANCE : : 30/09/1992
ÂGE : : 26
STATUT : : Qui sait ?

MessageSujet: Re: Kumo Yagumi ~L'histoire d'un nuage~ (FINISH)   Lun 7 Mai - 14:27

Mon Pe'tit Nuage *o* *Viole Kumo*

Bienvenute *o* Courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perdu
avatar

MESSAGES : : 11
NAISSANCE : : 18/11/1992
ÂGE : : 26

MessageSujet: Re: Kumo Yagumi ~L'histoire d'un nuage~ (FINISH)   Lun 7 Mai - 15:50


*Se laisse violer*

Mon Kenniiie <3

Merciii <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître
avatar

MESSAGES : : 134
STATUT : : Reine.

MessageSujet: Re: Kumo Yagumi ~L'histoire d'un nuage~ (FINISH)   Ven 11 Mai - 17:45

BIENVENUE À GEFÄNGNIS, KUMO.
Tinlinlin, me voici me voilà ! Alors alors, je ne vois aucun problème chez ton personnage, il est on ne peut plus ok. Le seul problème c'est qu'en ce moment les groupes des rafleurs ainsi que des rêveurs sont restreins aux personnages qui ont vraiment le profil adapté pour ces groupes, ce qui n'est pas vraiment le cas avec Kumo. Donc je te demande ton avis pour savoir si cela ne te dérange pas de rejoindre les perdus, pour que je te valide !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perdu
avatar

MESSAGES : : 11
NAISSANCE : : 18/11/1992
ÂGE : : 26

MessageSujet: Re: Kumo Yagumi ~L'histoire d'un nuage~ (FINISH)   Ven 11 Mai - 18:28

Coucou

Peu importe le groupe ne me dérange pas de toute façon sa ne changera pas grand chose pour moi. Il est vrai que Kumo n'est pas très "rêveur" mais comme j'ai eu un peu de mal à comprendre les groupes je l'ai mit dans celui ci pour voir mais le changer ne me dérange pas du tout.
Contente que cette fiche réponde à vos attentes :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître
avatar

MESSAGES : : 134
STATUT : : Reine.

MessageSujet: Re: Kumo Yagumi ~L'histoire d'un nuage~ (FINISH)   Sam 12 Mai - 12:20

Parfait, dans ce cas plus rien ne te retient !

TU ES MAINTENANT VALIDÉ ! BONNE CHANCE À TOI ET N'OUBLIE JAMAIS : LES TROIS DIRIGEANTS GARDENT UN ŒIL SUR TOI...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Kumo Yagumi ~L'histoire d'un nuage~ (FINISH)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kumo Yagumi ~L'histoire d'un nuage~ (FINISH)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» L'histoire de Nuage de Mimosa
» !Nuage Eternel! [finish!]
» Le pire déserteur de l'histoire de Kumo [Oterashi Yanosa]
» Nuage de Lys - Apprentie
» Nuage d'Automne ~ Une feuille parmis tant d'autres ~
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jail World :: RÈGLES & ADMINISTRATION :: ➢ Dossiers des prisonniers :: » Condamnés-