AccueilAccueil  FAQFAQ  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DU FORUM :www

Partagez | 
 
 Elena ♠ L'oiseau en cage rêvera toujours de prendre son envol
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rêveur
avatar

MESSAGES : : 91
NAISSANCE : : 16/08/1993
ÂGE : : 25
STATUT : : Âme Errante

MessageSujet: Elena ♠ L'oiseau en cage rêvera toujours de prendre son envol   Ven 9 Mar - 20:42

Elena
feat {des brunes. Pour le moment Original de Viccolatte}

SURNOM : Ele, Nana...Et autres surnoms idiots. Quelqu'un trouvera-t-il enfin un surnom qui pourrait lui plaire ?
AGE : 22 ans
SEXE : Féminin
NÉ(E) LE : 13 septembre
GROUPE : Natifs
ADHÉSION : Rêveurs
STATUT : Âme errante


Physique
.

TAILLE : 169 centimètres
POIDS : 46 kilogrammes
CORPULENCE : Gracile mais néanmoins vigoureux.
PEAU : Une peau opaline qui prend parfois d’étranges teintes selon la lumière. Une véritable peau de poupée en porcelaine, lisse et brillante.
CHEVEUX : Des cheveux bruns qui lui arrivent aux épaules et désordonnés. En réalité, elle ne fait pas attention à ses cheveux, car l’état de sa chevelure et ce dont en pense les autres, l’importe peu. Elle les coupe elle-même lorsque l’envie lui prend. Ainsi, leur longueur n’est jamais égale.
YEUX : Deux yeux d’une couleur pour le moins rare. Un violet clair rappelant celui des améthystes.
AUTRE(S) : Elle porte des vêtements souvent extravagants et beaucoup de bijoux en argent. On la remarque pour cela mais également, pour sa manière d’agir.

Personnalité
.

ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuelle, bien qu’elle n’ait jamais été attirée par quelqu’un. Elle l’ignore.
QUALITÉS : Douce, Joviale, Passionnée, Calme (la plupart du temps s’entend ^^), Curieuse, Téméraire, Réfléchie, Discrète.
DÉFAUTS : Froide, Parfois impulsive, Nonchalante, Maladroite, Etourdie, Silencieuse, Susceptible, Rancunière.
GOUTS : Elle adore les reptiles et pourtant, elle ne peut pas approcher vraiment les approcher. Elle adore flâner, lire, créer divers objets, elle fait d’ailleurs ses objets elle-même. Elle sait jouer jouer du violon, elle apprécie énormément sa musique. Ses yeux pétillent lorsqu'elle écoute les histoires des perdus, elle aime en apprendre toujours plus sur ce monde si inconnu qu'est le leur.
RÊVE(S) : Voir un ciel étoilé et bleu, comme celui que décrivent les perdus. Et tout simplement…trouver la sortie.
PEUR(S) : Elle a peur de la mort et des chats, mais, ce qui l'effraie certainement le plus, c'est la folie des hommes.
SECRET(S) : Elle est fasciné par créatures, elle aimerait pouvoir en rencontrer plus qu'il ne le faudrait et, devenir amie avec si seulement c'était possible. Elles ont tellement de choses à offrir. De plus, elle attise la flamme de la vengeance. Celle d'un jour retrouver ceux qui ont abusées de la force pour prendre sa seule famille
AUTRE(S) : Elle ne supporte pas les agissements des rafleurs. Pour elle, la violence ne résout rien, plus que le rejet ?

Le plus beau des rêves ou le pire des cauchemars
.

Racontes-moi une histoire.

Grandir. Il est un futur commun à tous les êtres, celui de s’épanouir et du mûrir au fil des ans. Il semble indispensable d’acquérir de nouvelles compétences et de savoir s’adapter. On a offert à l’homme la plus impressionnante capacité d’accoutumance. Cependant, l’être humain est fier. Il semble croire qu’il demeure plus noble que toutes les créatures qui prennent vie sur Terre…Ou ailleurs. Beaucoup pensent, que l’on doit rester conforme à ce qui est perçu comme la norme. Pourtant, tout n’est qu’illusion. Alors, lorsque le surnaturel et l’exceptionnel, viennent bouleverser l’ordinaire, l’homme est perdu. Il veut se défendre, par une simple idée de refoulement. Voilà l’étranger rejeté par qu’il n’est que barbarie aux yeux des autres. Voilà le différent ignoré parce qu’il ose montrer qu’il n’adhère pas au reste du monde.

Ici-bas, les gens savent que la vie est différente. Les perdus ne cessent de la narrer, la vie là-bas est bien plus saine et heureuse. Pourtant, ne peuvent-ils ouvrir les yeux sur la Terre qui s’offre à eux ? L’habitude enchaine les hommes. Dans le fond, il suffit de savoir regarder autour de soi pour découvrir ce que nous donnent chaque lieu et chaque être. Pour la rêveuse, la beauté et l’exceptionnel sont partout, il suffit de savoir les trouver.

Enfant, elle fut élevée par une vieille femme, qui lui donna tout l’amour qu’elle avait en elle. L’Ancienne se disait à la fois scientifique et sorcière, elle enseigna à la petite fille tout ce qu’elle savait, mais enfin, peut-être n’était-elle qu’une simple folle après tout. Cependant, peu importait ce que les autres penser, de ce qui se déroulait dans la petite cabane perdue. Elena aimait cette femme et elle aurait de tout cœur souhaité l’avoir pour mère. Le destin décida qu’il en serait autrement et pourtant, il leur donna l’occasion de se rencontrer et de profiter ensemble d’une fantastique vie, pleine de féerie. L’Ancienne, puisque tel était le surnom qu’avant donnait la petite fille à la vieille dame, prodigua son goût de la vie à Elena. Durant toute son enfance, elle la berça de contes et autres histoires merveilleuses, qui les fascinaient toutes deux. Puis, lorsqu’elle fut assez grande, elle lui inculqua toutes ses connaissances en matière de fabrications et en culture. Cette femme était un puits de savoir. Elle possédait idées et expériences, sa vie était un véritable exemple pour la petite fille.

Parce qu'au fond nous sommes tous des Monstres.

Elena devait avoir quinze ou seize ans peut-être, lorsqu’une après-midi des hommes vinrent pour capturer la vieille femme. La scène fut un véritable choc pour la jeune fille, elle criait et tenter en vain d’empêcher ses hommes de l’emmener avec eux tandis que l’Ancienne se débattait avec toutes les forces qu’il lui restait, mais il n’en fut rien. « Monstre ». Ces hommes ne cessaient de répéter ce mot. Ils la frappèrent pour finir par l’emporter au loin, après avoir une fois de plus repousser Elena. Déchirée et encore sonnée par la chute qu’elle venait de faire, sa tête heurtant violemment le sol, elle les regarda s’éloigner les yeux embués par les larmes.

Qu’est-ce qui pouvait justifier un tel comportement ? Rien, absolument rien. Cette adorable femme n’était pas plus un monstre qu’eux. La partie droite de son corps faite de cuivre et d’argent, n’était pas un argument pour la blesser l’offenser. Elle faisait partie d’elle et ne la rendait que plus exceptionnelle encore. Non, ces hommes cruels et brutaux, étaient tout simplement inhumains. Si les monstres existaient, alors ils feraient partis de ceux qui seraient à considérer comme tels. Ainsi, Elena se retrouva seule. Perdue. Avec pour seule compagnie, les souvenirs d’une femme qu’elle aima comme sa propre mère.

Le fabuleux n’est qu’à portée de main.

On voudrait parfois abandonner ou pouvoir se retourner, pourtant, le chemin tortueux de l’existence, n’offre nulle autre sortie que celle de la fatalité. La mort, telle une échappatoire à la dure réalité. Le décès, comme l’adieu ultime. Cependant, jamais une telle idée ne traversa l’esprit d’Elena. Pourquoi abandonner un monde dont les possibilités n’ont pas toutes été découvertes ? Non, la jeune fille aimait la vie et les nouvelles trouvailles. Elle voulait tout simplement se faire plaisir, tout en rendant hommage à la seule personne qu’elle n’eut jamais adorée.

Ainsi, elle se mit à chercher des réponses aux multiples questions qu’elle se posait et, qu’avait pu se poser l’Ancienne. Elena ne cessa de visiter le pays en quête d’indices. Elle garda l’habitude de lire des contes tout autant pour se divertir que pour s’aider. Car oui, elle en était certaine la porte vers la libération se trouvait là, quelque part dans ces récits, à travers ces phrases et ces mots inscrit à l’encre. Il suffisait de prendre le temps d’y réfléchir et d’être assez malin pour trouver les réponses. Elle se disait qu’un jour elle arriverait enfin à déchiffrer ces récits et à trouver ce qu’elle souhaitait ardemment.

Ce fut un jour, au cours de ces recherches, alors qu’elle errait comme à son habitude, qu’elle rencontra pour la première fois une créature. Etrange que voilà, pas tout à fait un homme, mais pas un monstre non plus. Elle fut d’abord inquiète, car les paroles qui lui furent adressées, ne furent pas prononcées…Elles résonnèrent dans son esprit. Effrayante, comme le poison de la pathologie qui influe sur les pensées. Elle crut alors qu’elle était folle, puis elle observa plus lentement la créature, tentant de tout prendre en considération. Après tout, elle avait toujours été émerveillée par la présence d’être hors du commun à travers ses livres préférés…Pourquoi en serait-il autrement ?

Plus elle la regardait, plus elle voyait que cet être était plus homme que monstre. Elle engagea alors la conversation. Nul ne savait qu’elle serait la réaction de la créature, après tout elles étaient toutes rejetées et on racontait, qu’elles étaient naturellement méchantes. Peut-être est-ce vrai pour certaines, mais ce n’était pas la cas de celle-ci. Certes, elle était distante et Elena sentait, qu’elle n’avait pas le doit au faux pas mais, elle voulait prendre le risque. Elle en fut récompensée. La créature, se montra pour le moins aimable, tout en se gardant bien de ne rien révéler, mais elle répondit tout de même et elles furent toutes deux comblaient. Sans qu’elles ne comprennent pourquoi, elles établirent une entente, fondée sur leur curiosité commune.

Malheureusement, ce fut la seule et unique qu’Elena eut la chance de rencontrer une créature et de vraiment lui parler. C’est aujourd’hui un de ses rêves de pouvoir les approcher et de réussir à la comprendre pour mieux les connaitre. Elle entretient l’idée que ce sont des êtres qui des secrets bien cachés. Elle aimerait être digne de confiance pour elles tout autant, qu’elle souhaiterait pourvoir être fière d’elle un jour, en trouvant les réponses et la sortie.

Douce vie d’errance.

Depuis les deux plus importants éléments de sa vie, Elena a continué d’entretenir ses rêves et de garder ses secrets. Elle erre aujourd’hui, très peu intéressées par les natifs, peut-être un peu effrayée par les perdus. Elle n’apprécie guère les agissements des rafleurs qui la dégoutent profondément. Les chimères quant à elles, sont des êtres qu’elle respecte. Elle dirige sa vie comme elle l’entend, portée par ce qu’elle aime. Douée de ses mains et plutôt maligne, elle façonne des objets qui lui correspond et ne demande son reste à personne. Elle peut paraitre étrange, il peut être irritant de parler à cette grande solitaire qui n’a pas d’amis. Mais, en réalité, elle ne demande qu’à être surprise et à rencontrer des personnes dignes et intéressantes. Elle se complet dans la vie qu’elle mène et si cela déplait aux autres, elle n’y prêtera aucune attention. Pour elle, l’essentiel demeure dans le plus profond des secrets, celui du cœur et de l’âme.




Trinity


AGE : 18 ans
AVIS SUR JAIL WORLD : Gros, gros, gros coup de cœur. En partant du design et jusqu’au contexte. Voilà un forum que j’attendais depuis longtemps !
COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM ? Coup du sort ! pur hasard, j’avais du temps à perdre et j’ai vogué de forums en forums.
AUTRE(S) ? Je m'excuse de cette piètre fiche...
ACTIVITÉ : 7/7 jours, sauf exceptions…Avec plus ou moins de temps pour rp, néanmoins, je suis plutôt rapide ^^.




Dernière édition par Elena le Sam 31 Mar - 16:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître
avatar

MESSAGES : : 134
STATUT : : Reine.

MessageSujet: Re: Elena ♠ L'oiseau en cage rêvera toujours de prendre son envol   Dim 11 Mar - 20:31

BIENVENUE À GEFÄNGNIS, ELENA.
Ah, Elena, le genre de personnage qu'on apprécie pour le calme agréable et reposant dans lequel on se plonge lorsqu'on lit le récit de son histoire. Vraiment, j'apprécie de voir que tout a été bien compris et qu'en plus tu as intégré les créatures.

TU ES MAINTENANT VALIDÉE ! BONNE CHANCE À TOI ET N'OUBLIE JAMAIS : LES TROIS DIRIGEANTS GARDENT UN ŒIL SUR TOI...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Elena ♠ L'oiseau en cage rêvera toujours de prendre son envol
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» + un jour, l'oiseau en cage rêvera des nuages (a. skywalker)
» « L’oiseau en cage rêvera des nuages. » [Safira]
» Un petit oiseau en cage [Emily]
» BILLIE ✿ un jour l'oiseau en cage rêvera des nuages. (ended)
» Al'naelyn Keithiel Nil'eria — ❝ L'oiseau en cage rêvera des nuages. ❞
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jail World :: RÈGLES & ADMINISTRATION :: ➢ Dossiers des prisonniers :: » Condamnés-